Responsive image

Falcons Win Cup, Lionesses Win Hearts

Evenements
Josiane R. MATIA | 05-12-2016 13:31

Le chef de l’Etat a clôturé la compétition samedi à Yaoundé, sur le sacre  des Super Falcons.

Il aurait certainement préféré remettre ce trophée à Christine Manie, la capitaine des Lionnes du Cameroun. Mais Paul Biya, le chef de l’Etat, a gardé le sourire au moment de couronner officiellement le Nigeria, vainqueur de la 10e coupe d’Afrique des nations de football. Fair-play, le chef de l’Etat a félicité la capitaine des Super Falcons, Rita Chikwelu avant de lui remettre  le graal tant convoité. Au-delà de la déception après la défaite du Cameroun (1-0) samedi dernier en finale de la compétition, on peut se satisfaire de ce que la CAN féminine 2016 se soit achevée dans la ferveur.
Comme lors de l’ouverture le 19 novembre dernier, le chef de l’Etat a tenu à honorer la cérémonie de clôture de l’évènement après deux semaines intenses dans les stades de Yaoundé et Limbé. Les près de 40 000 spectateurs du stade Omnisports de Yaoundé lui ont d’ailleurs réservé un accueil tout en chaleur à son arrivée, en compagnie de la première dame, Madame Chantal Biya. Et c’est sous son regard appréciateur que la cérémonie de clôture, véritable hommage à l’Afrique réunie au Cameroun, s’est déroulée.
Amateur reconnu de football, Paul Biya, aux côtés du président de la Confédération africaine de football, Issa Hayatou, a pu apprécier le spectacle offert par les finalistes. L’occasion de constater que le football féminin aujourd’hui a évolué et est capable de procurer tant d’émotions à ses fans. On pouvait donc garder le sourire  pour les points engrangés par le Cameroun à travers la CAN. Outre l’organisation maîtrisée, le pays de Gabrielle Aboudi et Raïssa Feudjio peut désormais se targuer d’avoir été le théâtre d’une mobilisation et d’un engouement sans pareil autour du football féminin. Le peuple camerounais a communié avec  son équipe nationale durant deux semaines. Le chef de l’Etat, lui continue de communier avec son peuple à travers le football. Même si Cameroun 2016 fait désormais partie de l’Histoire. Bienvenue à Ghana 2018.   

 

Partagez cet article :

0 0 0 0
Loading...

Autres articles que vous aimerez lire...

0 commentaire(s)

Laissez un commentaire

Vous devez être connecté pour commenter