Mboa BD 2016: le 9e art explose

Culture
Gaël de SOUZA | 05-01-2017 10:28

La 7e édition du festival de la bande dessinée a récemment vécu des moments intenses entre Yaoundé et Douala.

La 7e édition du Mboa BD festival du 30 novembre au 3 décembre dernier à Yaoundé, a réuni de nombreux passionnés. L’ouverture de ce Mboa BD 2016, entre expositions et spectacles a vendu tout ce qu’elle avait d’original. C’est donc un trio, qui a su faire le show lors d’un concert dessiné. Lady B la « lyriciste », Marcien le guitariste et la plasticienne Reine Dibussi, dont les doigts comme pétris dans de la magie ont réussi à changer des gribouillis en dessins exquis, ont assuré la mise en bouche. Valery Ndongo a pris le micro pour un stand-up intitulé, « Valery Ndongo fait sa BD ». Une prestation tournant subtilement les dessinateurs en dérision pour, paradoxe, leur grand bonheur...
Des moments intéressants vécus tout au long du Mboa BD. Le festival avait alors misé sur la vulgarisation des métiers connexes de la bande dessinée (jeux vidéo, dessin d’animation, illustration, peinture numérique). Le but étant de révéler les multiples sources de revenus du 9e art. Ici on ne se gargarise pas face aux efforts accomplis, on pense aux défis. Ainsi, pour Hervé Noutchaya dit Nouther, président du festival, l’avenir est plein de batailles. En attendant, il suggère au public de s’approprier les bandes dessinées locales, qui ne manquent pas d’atouts. Il suffit de les feuilleter pour constater qu’on se laisse aisément impressionner par des crayonnés d’artistes, mieux encore, de bédéistes.  

 

Autres articles que vous aimerez lire...

La fin de la récréation

Politique
BADJANG ba NKEN | 19-01-2017 16:32 | 0

Le Regard de la Rédaction.

Les récents développements de la situation socio-politique dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest lèvent enfin le voile sur ce que certains observateurs croyaient déceler dès le début de la crise, ...
Lire la suite

0 commentaire(s)

Laissez un commentaire

Vous devez être connecté pour commenter