Bafoussam : les seigneurs de la terre récompensés

Regions
Gibrile KENFACK TSABDO | 06-01-2017 10:10

Les meilleurs agriculteurs et éleveurs de l’Ouest primés, à l’issue du comice sylvo-agropastoral régional tenu du 16 au 18 décembre.

179. Il s’agit des prix remis aux différents agriculteurs et éleveurs qui ont tiré leur épingle du jeu à l’issue du comice sylvo-agropastoral, tenu du 16 au 18 décembre dernier. Parmi eux plusieurs amazones qui ont brûlé la politesse aux hommes : Marie Ndjune de la Mifi pour le maïs, Brigitte Noufe du Koung-Khi pour le haricot ou encore Clarisse Bienvenue Donfack de la Menoua pour l’escargot. La jeunesse est aux aguets avec Franklin Ndjeudji Nana du Ndé pour la tomate. La répartition des distinctions par département classe les Bamboutos en tête avec 21 prix dans le secteur agricole suivis du Noun avec 11 prix dans le secteur de l’élevage des pêches et des industries animales. A l’occasion de ce rendez-vous annuel du monde rural, environ 1 500 produits agro-sylvopastoraux et artisanaux ont été exposés, pour plus de 40 spéculations (café, cacao, riz, maïs, oignon, banane-plantain, etc.).
Les structures qui accompagnent les agriculteurs et éleveurs dans l’ombre étaient également de la partie. A l’instar du cabinet conseil Forever DOM et Associés, qui assurent la facilitation de l’acquisition des crédits et/ou des financements, le montage et pilotage des projets jusqu’à la commercialisation des produits issus des champs. L’objectif majeur de ce rendez-vous était de lutter contre la vie chère en ravitaillant les populations de la région de l’Ouest et environs en denrées alimentaires et produits de grande consommation à des prix abordables, en cette période de fêtes de fin d’année
Néanmoins, le comice a permis aux acteurs du monde rural de relever certaines difficultés qui minent le secteur : insuffisance d’intrants et de semences de qualité, désenclavement des bassins de production, récurrence des changements climatiques qui, pour cette seule année, ont causé des manques à gagner de l’ordre de 900 hectares de maïs dans la région. L’insuffisance des cadres et agents d’accompagnement des activités et de suivi-évaluation des activités de production liée aux multiples départs à la retraite a été également relevée. Sur un total de 700 postes de service à la délégation régionale de l’Ouest, 230 sont vacants en décembre 2016.

Partagez cet article :

0 0 0 0
Loading...

Autres articles que vous aimerez lire...

0 commentaire(s)

Laissez un commentaire

Vous devez être connecté pour commenter