Le réseau de distribution d’eau en chantier à Yaoundé

Economie
Félicité BAHANE N. | 10-01-2017 13:09

La Camwater conduit des travaux dans la capitale, visant à améliorer la disponibilité et la qualité du précieux liquide.

Six mois déjà que la ville de Yaoundé est en chantier. Pratiquement tous les quartiers de la capitale ont vu leurs trottoirs et certaines chaussées éventrés et, heureusement, immédiatement refermés par les ouvriers de l’entreprise Razel. Juste le temps de poser d’énormes tuyaux d’eau, à la demande de la Cameroon Water Utilities Corporation (Camwater). Selon Hubert Augustin Abega Abega, directeur technique de la structure, « ces travaux sont de diverses natures. Il s’agit dans un premier temps, du renouvellement des anciennes canalisations en fonte grise, par des tuyaux en matière plastique. Ce qui aura l’avantage de garantir une meilleure qualité de l’eau, dépourvue de dépôts et de rouille, qu’on retrouve actuellement dans les veilles canalisations posées il y a 60 ans ». Notre source indique que les travaux de fouilles qui s’observent en ce moment dans le noyau central de la ville de Yaoundé, visent ainsi à poser 80 kilomètres de tuyaux pour l’approvisionnement des ménages en eau potable.
Hubert Augustin Abega Abega rappelle à juste titre que « ce chantier fait suite à de gros travaux de production visant à améliorer la qualité de la desserte en eau potable envers les populations de la ville de Yaoundé ». Aujourd’hui, la capacité de production est passée de 100 000 m3 d’eau potable par jour à 185 000 m3/j, suite à la reconstruction de l’usine de traitement d’eau potable de la Mefou et à la première extension de la station d’Akomnyada. Sur ce second site, il y a, en effet, une autre usine en construction, qui va produire dans six mois environ, un additif de 55 000 m3/j, dont 10 000 m3 seront acheminés vers la ville de Mbalmayo. Au total, d’ici juin 2017, Yaoundé devra recevoir  230 000 m3/j.
Si la ressource est disponible, il reste  le problème de la distribution et de son acheminement vers les consommateurs. D’où les chantiers ouverts à Yaoundé. Car, en plus de remplacer les conduites d’eau, pour garantir la qualité, la Camwater travaille aussi à la construction et à la réhabilitation des châteaux d’eau et stations de pompage, pour renforcer la pression vers les points hauts de la ville.

 

Partagez cet article :

0 0 0 0
Loading...

Autres articles que vous aimerez lire...

Cameroon-South Africa: Taxation Convention Governing Bill Tabled

Politique
Emmanuel KENDEMEH | 27-03-2017 23:47 | 0

The convention concerns avoidance of double taxation and prevention of tax evasion

 

The bill to authorise the President of the Republic to ratify the Convention between the Government of the Republic of Cameroon and the government of the Republic of South Africa for the ...
Lire la suite

0 commentaire(s)

Laissez un commentaire

Vous devez être connecté pour commenter