Responsive image

Force africaine en attente: la Base logistique pour bientôt

Politique
Alliance NYOBIA | 11-01-2017 11:45

La structure, installée à Douala, devrait être fonctionnelle cette année 2017, confirmant ainsi l’engagement du chef de l’Etat devant le corps diplomatique.

2017 sera en principe une année-charnière pour la mise en route de la Base logistique continentale (BLC) de la Force africaine en attente (FAA). De fait, les mois de juin et de décembre de cette année sont des rendez-vous capitaux : ils correspondent respectivement à la phase initiale et à la phase de fonctionnement optimal de la BLC. Installée à Douala, la BLC, il convient de le rappeler, a été créée aux fins de stockage et de mise à disposition de la logistique et des équipements aux cinq forces régionales en attente de la FAA pour leurs missions de paix sur le continent africain. En décembre dernier, la 3e session du Comité conjoint de coordination pour l’opérationnalisation de cette base s’est tenue à Douala, et a permis de faire le point sur le projet.
Selon le colonel Faye, point focal de l’Union africaine, le gouvernement camerounais a consenti des « efforts considérables », « sur financements propres », pour accélérer le projet et le rendre viable. Le gouverneur du Littoral a précisé à l’occasion que, s’agissant de ses engagements (fournir les sites de la BLC et un bâtiment administratif dont l’UA devait se charger de la viabilisation à travers notamment la mise en place d’installations à partir de terminaux réalisés par le Cameroun), la partie camerounaise est en voie de terminer ses travaux. « Un relais rapide de l’UA serait alors opportun », ajoutera alors Samuel Dieudonné Ivaha Diboua.
2017 est aussi un rendez-vous important parce que, d’après le point focal de l’UA, certains partenaires de l’organisation se sont engagés à mettre à sa disposition, pour le compte de la FAA, des équipements nécessaires au bon fonctionnement de cette force. « Une partie de ces équipements sera acheminée directement à la Base logistique et rendra son opérationnalisation effective », d’après le colonel Faye.

 

Partagez cet article :

0 0 0 0
Loading...

Autres articles que vous aimerez lire...

Madingring:un agriculteur assassiné

Regions
Daniel IBRAHIMA | 24-04-2017 23:55 | 0

 Emmanuel Naïbelem, 43 ans, a été tué dans la nuit du 4 au 5 avril dernier dans son domicile par des malfrats

 

Les habitants du village Bolo-Herdjé, localité située à 28 km environ de Madingring, le chef-lieu de ...
Lire la suite

Manioc: astuces

Economie
Serges Olivier OKOLE | 24-04-2017 23:18 | 0

Formation du personnel

Les petites initiatives agro-industrielles butent très souvent sur la disponibilité d’un personnel qualifié. L’encadrement et le renforcement des capacités sont des voies de sortie. Pour lever cette contrain ...
Lire la suite

0 commentaire(s)

Laissez un commentaire

Vous devez être connecté pour commenter