Responsive image

Cameroun-France: la coopération revisitée

Presidential
Grégoire DJARMAILA | 09-03-2017 18:55

 Le chef de l'État, Paul Biya, a reçu hier en audience l'ambassadeur de France au Cameroun, Gilles Thibault.

Le ballet diplomatique enclenché la semaine dernière se poursuit au palais de l'Unité. Après la délégation des ambassadeurs du Conseil de sécurité des Nations unies vendredi dernier et le Haut-Commissaire de Grande Bretagne au Cameroun mardi dernier, le président de la République, Paul Biya, a reçu hier en audience l'ambassadeur de France au Cameroun. La durée de l'entrevue, plus de deux heures, laisse subodorer de la diversité et de la qualité des sujets abordés lors de l’entretien entre les deux hautes personnalités. Face à la presse, le diplomate français a souligné qu'il a passé en revue, avec le président Paul Biya, la coopération riche et diversifiée   entre Paris et Yaoundé. Paul Biya et le diplomate français se sont d'abord intéressés à la situation sécuritaire dans le bassin du lac Tchad, après la récente mission du Conseil de sécurité de l'ONU dans les quatre  pays de la zone. Ils ont évalué l'engagement des deux pays dans la lutte contre le terrorisme. Gilles Thibault en a profité pour féliciter le chef de l'État  et l'armée camerounaise pour la qualité des actions menées,  tant au sein de la Force multinationale mixte,  qu'au niveau des différentes opérations au front de la guerre contre Boko Haram. Ils ont ensuite abordé la situation économique du Cameroun et de l'ensemble de la zone CEMAC.
Paul Biya et son hôte ont analysé les contours des nouveaux engagements du Cameroun et des autres pays de l'Afrique centrale avec le Fonds monétaire international (FMI), suite aux conclusions du sommet extraordinaire de la CEMAC tenu à Yaoundé le 23 décembre 2016. Le Cameroun, estime, le chef de la mission diplomatique française au Cameroun, joue un rôle majeur  au sein de l'espace CEMAC.
La France, faut-il le rappeler, est le premier partenaire économique du Cameroun en termes de massification des échanges. A travers l'Agence française de développement, Paris est un acteur-clé du développement du Cameroun, à en juger par le volume sans cesse croissant des financements. L'actualité politique en France et au Cameroun a été l’une de grandes articulations de cet échange. « Le président Biya suit avec intérêt  le déroulement de la campagne électorale en France », note l'ambassadeur. Enfin,  Gilles Thibault a indiqué qu'il apprécie les efforts entrepris par le gouvernement pour la normalisation de la situation dans les régions camerounaises du Sud-Ouest et du Nord-Ouest.
 

Partagez cet article :

0 0 0 0
Loading...

Autres articles que vous aimerez lire...

0 commentaire(s)

Laissez un commentaire

Vous devez être connecté pour commenter