RDC : de bon augure

International
Paul EBOA | 19-03-2017 22:00

Commentaire.

Tandis que beaucoup n’y croyaient plus, la Conférence épiscopale nationale congolaise (CENCO) a réussi à ramener, jeudi dernier, le gouvernement et l’opposition autour de la table des négociations.
 On sait que les positions des deux parties divergent notamment sur la nomination d’un nouveau Premier ministre, la formation du gouvernement de transition ainsi que l’organisation des obsèques d’Etienne Tshisekedi, ancien président de l’Union pour la démocratie et le progrès social(UDPS) et ex leader du Rassemblement des forces acquises au changement. Sur chacun de ces sujets, le désaccord a été total entre le gouvernement et l’opposition au point où l’accord de sortie de crise, signé le 31 décembre denier sous l’égide de la CENCO, n’a pas été mis en œuvre.
Non seulement l’accord de sortie de crise  n’a pu être implémenté deux mois et  demi après sa signature, mais aussi et surtout, de nouvelles violences ont assombri  le climat politique de la République démocratique du Congo (RDC). 400 personnes ont été tuées lors des affrontements ayant opposé les forces de sécurité aux miliciens du chef coutumier Kamwina Nsapu  au centre du pays. Dans la province du Kasaï central, deux membres du groupe des experts de l’Organisation des Nations unies (ONU) pour la RDC et leurs quatre accompagnateurs ont été kidnappés. La tension est demeurée si vive dans cette province que mardi  dernier, quelques miliciens ont tenté d’incendier la résidence du gouverneur. Pour anticiper sur d’autres dérives, le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, a sollicité la prorogation du mandat  de la Mission de l’ONU pour la stabilisation de la RDC (MONUSCO) jusqu’au 31 mars 2018. Dès lors, la reprise du dialogue direct entre le gouvernement et l’opposition est de bon augure. La CENCO y croit fermement pour abattre le mur d’incompréhension, trouver des solutions consensuelles aux différends et déboucher sur un  accord définitif. Il appartient aux acteurs politiques congolais de partager la même conviction et de la traduire en actes concrets pour décrisper le climat politique.
 

Partagez cet article :

0 0 0 0
Loading...

Autres articles que vous aimerez lire...

Bonaberi: Ascension mouvementée à l'EEC

Regions
Rita DIBA | 28-05-2017 23:04 | 0 0

La Fête de l'Ascension, célébration chrétienne marquant la montée de Jésus-Christ aux cieux, n’a pas été de tout repos le 25 mai dernier à l'Église évangélique du Cameroun (EEC), district Bèl&e ...
Lire la suite

Ebolowa: un député à la rencontre des populations

Regions
Louise KOUNOU (CAMNEWS) | 28-05-2017 22:56 | 0 0

L’honorable Jean Jacques Zam a remis du matériel agricole et de construction aux populations de Konda-Anyuzok

 

Les habitants de Konda-Anyuzok, non loin d’Ebolowa, ont eu mardi, 16 mai dernier, le privilège et le plaisir de recevoir des houes, de ...
Lire la suite

Responsive image

Sud: pour une stratégie gagnante

Politique
Aimé-Francis AMOUGOU | 28-05-2017 22:52 0 0

 La vie du parti et les questions de développement étaient, entre autres sujets, au centre d’un séminaire d’imprégnation et d’information tenu ven...
Lire la suite

0 commentaire(s)

Laissez un commentaire

Vous devez être connecté pour commenter