Colombie : Un accord historique

International
WAFFO MONGO | 25-08-2016 22:47

C'est la fin des négociations et le début de la paix en Colombie. Les négociateurs du gouvernement et les guérilleros des FARC ont annoncé, mercredi 24 août, être arrivés à un accord de paix définitif. La nouvelle a été donnée à La Havane où se tiennent les négociations depuis 44 mois. Le conflit armé colombien dure, lui, depuis 52 ans. L'immense majorité des 47 millions de Colombiens n'a jamais connu un pays en paix.  «La guerre est finie». En écoutant Humberto de la Calle, le chef négociateur du gouvernement, prononcer ces mots mercredi soir à la télévision, plus d'un Colombien a eu les larmes aux yeux. Le conflit armé, essentiellement rural, laisse un lourd bilan : 220 000 morts, 45 000 disparus et plus de 6 millions de paysans déplacés. 
L'accord négocié à La Havane prévoit tout à la fois un calendrier pour la transformation des FARC en parti politique et une série de mesures pour construire un pays plus juste. Plus de 8 000 combattants vont déposer les armes dans les mois qui viennent. Mais, pour entrer en vigueur, l'accord doit encore être officiellement signé, à Bogota, par le chef de l'Etat Juan Manuel Santos et par le grand chef des FARC, Timochenko. Il doit ensuite être soumis aux électeurs. Et là, les choses pourraient se compliquer. La droite dure considère que le gouvernement a trop cédé aux FARC et demande la renégociation de l'accord. A cela, Humberto de la Calle a répondu que l'accord n'était pas parfait, mais qu'il était le meilleur accord possible. 
Pour beaucoup, quel que soit le prix à payer, il fallait en arriver pour sortir la Colombie de cette interminable guerre qui a non seulement mis en mal son unité, mais aussi sapé son développement pendant plus d’un siècle. Reste maintenant à chaque parti d’honorer les engagements pris à La Havane pour que la paix retourne définitivement en Colombie. 


 

Partagez cet article :

0 0 0 0
Loading...

Autres articles que vous aimerez lire...

Should Widowhood Rites Be Suppressed?

Societe
Emmanuel KENDEMEH | 28-05-2017 23:25 | 0 0

There is debate on many societal circles with arguments for and against the suppression of widowhood rites

 

As society keeps on evolving with globalization being a new mode of life, there is heated argument related to the relevance  of many aspects of the culture,&n ...
Lire la suite

Au nom de la dignité humaine

Societe
Jean Francis BELIBI | 28-05-2017 23:23 | 0 0

La seule évocation du rite de veuvage suscite une humeur noire aujourd’hui tant chez les hommes que chez les femmes, même s’il est loisible de reconnaître que dans la société camerounaise, ces dernières sont sans doute celles qui en souffrent le ...
Lire la suite

0 commentaire(s)

Laissez un commentaire

Vous devez être connecté pour commenter