Responsive image

Affaires: moisson d’opportunités tchèques

Economie
Jean Baptiste KETCHATENG | 20-03-2017 18:03

Dans une rencontre à Prague vendredi 10 mars, deux représentants heureux ont jugé positive la mission que viennent d’accomplir des hommes d’affaires camerounais tout au long de la semaine dernière à travers la République Tchèque. Pour Jiri Sir, le vice-ministre en charge des Matières premières agricoles, des Relations avec l’étranger et la Production biologique comme pour Joseph Jean Paul Tjomb, chef de la délégation d’une dizaine d’entrepreneurs agro-industriels camerounais, il s’agit d’une occasion d’échanges transformée en opportunités d’affaires.
Les hôtes tchèques ont en effet multiplié (une quinzaine) les présentations de biens et services issus des technologies les plus avancées pour donner à leurs visiteurs la mesure de leur talent et de la qualité des prestations de ce pays dont on découvre qu’il vend à des prix concurrentiels, des produits à la norme allemande. A l’exemple de ces camions recyclés de l’armée dont l’espérance de vie est de 50 ans et le prix avant les frais d’exportation : deux millions et demi de F ! D’aucuns dans la délégation camerounaise n’ont pas hésité à sauter littéralement sur l’occasion en se saisissant du volant pour tester l’engin sur des collines escarpées.
Ailleurs, ils ont visité Farmet et évalué la possibilité d’extraire à froid l’huile d’amandes de noix de palme. Artisanale, sa production actuelle au Cameroun est faite après des cuissons qui l’assombrissent et l’appauvrissent partiellement, la privant d’un marché grandissant de la cosmétique moderne. Les échanges sur cette opportunité ont dévoilé le grand intérêt des Camerounais, ce d’autant plus que la PME tchèque en général répond à des besoins divers et fabrique des appareils sur mesure ou en pièces essentielles, à compléter sur place.
Ce qui devrait favoriser la réalisation de propositions camerounaises nées durant le voyage et les découvertes.

 

 

Joseph Jean Paul Tjomb: « Nous reviendrons assurément »

Chef de la délégation camerounaise

« Je peux d’ores et déjà assurer que nombre d’entre nous reviendrons en République Tchèque. Nos partenaires nous ont bien reçus et nous en repartons avec une bonne impression au regard des trois objectifs de notre voyage. Nous avons justement pensé qu’il pourrait se trouver là-bas des moyens d’améliorer les performances de notre agriculture qui occupe une bonne partie de la population active camerounaise. Singulièrement en ce qui concerne la mécanisation et les nouvelles technologies, le transport des récoltes et leur transformation ».

 

Jiri Sir: « Le Cameroun peut devenir un modèle »

Vice-ministre tchèque de l’Agriculture

« Je serai très heureux que notre pays participe à l’essor de l’agro-industrie du Cameroun, pays stable et en progression économique. Il peut devenir un modèle dans l’usage de techniques pour se hisser au niveau mondial en cette matière. Cela exige aussi une coopération avec la recherche et les établissements de formation ; nous y sommes disposés. Cette relation est nouvelle car nous n’avions pas traditionnellement des liens directs avec l’Afrique. Cela peut être un avantage surtout que nous pouvons recourir à la banque d’exportation pour financer les échanges entre les acheteurs et vendeurs de produits tchèques ».

Partagez cet article :

0 0 0 0
Loading...

Autres articles que vous aimerez lire...

Responsive image

La cohésion nationale exaltée à Bafia

Regions
Hugues Marcel TCHOUA | 28-03-2017 23:48 0

Bafia (Mbam-et-Inoubou) Pour le 32e anniversaire de la création du RDPC à Bafia, les militants ont battu le rappel des troupes, qui ont investi en masse la gigantesque maison locale d...
Lire la suite

Responsive image

Ferveur à Bondjock

Regions
Théodore MANDJANA (Camnews) | 28-03-2017 23:47 0

Bondjock (Nyong et Kellé) – C’est par une marche de soutien au président national du parti, Paul Biya, que s’est achevée la cérémonie comm&eacut...
Lire la suite

0 commentaire(s)

Laissez un commentaire

Vous devez être connecté pour commenter