Responsive image

Analyses en immunologie: le coup de pouce japonais

Societe
Sorèle GUEBEDIANG à BESSONG | 20-03-2017 18:00

Un contrat de ce don japonais au Centre Pasteur de Yaoundé signé vendredi dernier permettra aux populations d’effectuer les examens à bas prix.

Le Centre Pasteur de Yaoundé (CPC) dispose désormais d’une plateforme d’immunologie qui permettra aux populations d’effectuer des analyses médicales à bas prix. Une volonté matérialisée le 17 mars dernier par la signature du contrat de don japonais à cette structure par l’ambassadeur du japon au Cameroun, Kunio Okamura et le ministre de la Santé publique, André Mama Fouda. C’était en présence de l’ambassadeur de France, Gilles Thibault et du Pr Joseph Mbede, président du conseil d’administration du CPC.
Ce don d’un montant d’environ 56 millions de F que le Japon met à la disposition de cette structure permettra d’acquérir un système ouvert et performant d’analyse multiplex en immunologie. Il s’agit de mettre à la disposition des populations camerounaises des analyses médicales de pointe et fiables, faites sur place à Yaoundé. « Notre geste est une réponse aux besoins de santé humanitaire. Nous voulons réduire les risques de maladies infectieuses et les cancers », explique le diplomate japonais.
A cette occasion, le ministre André Mama Fouda a salué l’excellence des relations entre les deux pays et réitéré la reconnaissance du Cameroun au Japon pour son soutien constant et multiforme qui contribue à l’amélioration de la santé des populations. Pour Suzanne Belinga, directeur général par intérim du CPC, ce geste du Japon est une autre bouffée d’oxygène pour relever les défis du centre qu’elle dirige et qui consiste entre autres à offrir aux Camerounais les analyses médicales abordables et de qualité. « Les dons de cette nature nous permettent de maintenir les prix bas à l’ensemble de la population et d’élargir notre panel d’analyses, puisque notre institution se focalise à la fois sur la recherche et la prestation de services qu’elles offrent pour le diagnostic des pathologies », indique Suzanne Belinga. « Avec cet équipement, nous avons élargi la gamme des analyses que nous pratiquons, limiter le nombre de tests que nous expédions à l’étranger pour expertise et faire des analyses plus complexes en termes de recherche », explique-t-elle. Avec ce nouveau dispositif, le CPC effectue un bond en termes de potentialités analytiques. Les diagnostics de certaines pathologies à l’exemple du cancer du sang, du sein et de toutes autres formes seront approfondis. Il en sera de même pour les maladies infectieuses dont les analyses permettront de rechercher les paramètres dégagés par les maladies et mieux comprendre comment celles-ci impactent sur la santé des populations. La remise de ce don rentre dans le cadre de l’appui aux projets locaux contribuant à la sécurité humaine.
 

Partagez cet article :

0 0 0 0
Loading...

Autres articles que vous aimerez lire...

Mfoundi I: hymne au rassemblement

Politique
Josy MAUGER | 27-03-2017 23:44 | 0

 Les militants et militants se retrouvés à Nlongkak pour célébrer les 32 ans du RDPC

 

C’est au stade de football situé à l’intérieur du Camp Sic Nlongkak que les militants et militantes du Rassemblement d& ...
Lire la suite

0 commentaire(s)

Laissez un commentaire

Vous devez être connecté pour commenter