Yagoua: trois enfants meurent dans un incendie

Societe
Sylvain Tourna (Camnews) | 20-03-2017 13:13

La mauvaise manipulation du « zoua-zoua » par leur père, à l’origine du drame survenu vendredi dernier autour de 22h au quartier Mamina.

Le drame s’est déroulé le vendredi 17 mars peu avant 22h.  Djibrilla, âgé de 27 ans, est vendeur de carburant frelaté connu sous le nom de « zoua zoua ». A la faveur du délestage programmé le jeudi dans la ville de Yagoua, il se serait servi d’une chandelle pour transvaser le carburant hautement inflammable dans un autre récipient, juste sur le seuil de la porte. Rapidement, le bidon d’essence prend feu et bloque les trois petits enfants à l’intérieur de la maison : Hamadou Ibrahim 11 ans, Hawaou Moussa trois ans et Moussa Djibrilla, huit mois.
Au regard de la furie des flammes, aucun secours n’a pu être apporté et les trois enfants ont été retrouvés carbonisés. Désemparé, Djibrilla a été brûlé au troisième degré. Son état est toujours critique à l’hôpital régional de Yagoua. Informé de la situation, le sous-préfet de Yagoua s’est rendu immédiatement sur les lieux. Les enquêtes menées par la brigade de gendarmerie de Yagoua permettront sûrement de savoir davantage sur les causes exactes de ce drame.

 

Partagez cet article :

0 0 0 0
Loading...

Autres articles que vous aimerez lire...

Responsive image

L’esprit d’Eséka

Editorial
Marie-Claire NNANA | 26-05-2017 14:38 0 0

Il l’avait promis. Il l’a donc fait. Le président de la République a livré mardi dernier les résultats de la Commission nationale d’enquête qu&rs...
Lire la suite

0 commentaire(s)

Laissez un commentaire

Vous devez être connecté pour commenter