Chuck Berry: l’adieu au pionnier du rock

Culture
Monica NKODO | 20-03-2017 13:14

 Le guitariste américain, souvent désigné comme un des pères fondateurs du rock’n roll, est décédé samedi dernier à l’âge de 90 ans.

Un répertoire immense, de « Maybellene » à « Roll Over Beethoven » et « Johnny B. Goode ». Le guitariste et chanteur américain Chuck Berry s’est éteint le 18 mars dernier, à l’âge de 90 ans, dans la ville de Saint-Louis de l’Etat du Missouri. La cause de son décès n’a pas été dévoilée. Celui qui était reconnu comme l’un des pionniers du rock’n roll, laisse un héritage mémorable derrière lui. Beaucoup lui attribuaient cette révolution qui changera la face de la musique. Révolution dans les textes, mais aussi dans les rythmes. De son vrai nom Charles Edward Anderson Berry il a influencé plusieurs générations de musiciens. Bruce Springsteen, Mick Jagger, Lenny Kravitz, Ringo Starr, ont tiré leur inspiration de cet auteur célèbre d’un nombre incalculable de classiques du rock sortis dans les années 50, 60 et 70. entre autres, « Sweet Little Sixteen », « School Days » ou « My Ding a Ling ».
Né le 18 octobre 1926, Chuck Perry apprend à jouer de la guitare dans sa plus tendre enfance. Sa route croise celle du bluesman Muddy Waters et en 1955, il enregistre sa première chanson, « Maybellene », avant d’enchaîner les succès sur une bonne décennie. Sa carrière est souvent freinée par des démêlés avec la justice à cause d’affaires de mœurs. Il est même condamné à deux ans de prison en 1961, mais ceci n’empêche pas des groupes comme les Beatles ou les Rolling Stones de reprendre ses tubes. Pour célébrer son 90e anniversaire l’an dernier, il a surpris le monde entier par l’annonce d’un nouvel album intitulé « Chuck », après environ 40 ans de silence. L’album devait sortir dans le courant de cette année.

 

Partagez cet article :

0 0 0 0
Loading...

Autres articles que vous aimerez lire...

0 commentaire(s)

Laissez un commentaire

Vous devez être connecté pour commenter