Responsive image

Webmaster: vivier d’épanouissement

Societé
Monica NKODO | 11-01-2017 13:16

De nombreux jeunes se lancent dans cet univers pour donner de la visibilité aux entrepreneurs camerounais. Cela a un prix.

La question remue les méninges des détenteurs de site Internet. Comment me rendre plus visible sur la toile ? Cette préoccupation est d’autant plus d’actualité qu’Internet est devenu le moyen incontournable pour dévoiler ses produits à un large public, au-delà des frontières nationales. Ces entrepreneurs l’ayant bien compris, se rapprochent de spécialistes comme les webmasters. Leur travail ? Conception et création des sites Internet et référencement. Le deuxième mot « référencement » est la clé de la visibilité d’un site sur la Toile qui grouille d’adresses web. 
Le référencement est le positionnement d’un site dans un moteur de recherche. Lorsqu’un internaute ouvre Google pour faire une recherche,  plusieurs pages s’affichent. Il est alors renvoyé vers diverses adresses. Nombre d’internautes ne se fatiguent pas à aller à la deuxième page de recherche, encore moins à la troisième. C’est là qu’intervient le référencement. Il permet de classer votre site en première position de la recherche, c’est-à-dire en première page. De quoi faciliter l’augmentation du chiffre d’affaires et casser la concurrence d’autres sites qui proposent les mêmes produits. Le service est coûteux, mais vaut la chandelle.
Dans le paysage des affaires au Cameroun, la majorité des entrepreneurs ne sont pas encore des mordus d’Internet. Ils ignorent alors les infinies possibilités que cet univers leur offre. S’ils sont peu édifiés sur la question, des « startups » camerounaises spécialisées dans le secteur de l’informatique, des logiciels et du webdesign, attendent patiemment que la fièvre du Net s’empare de commerçants et autres entrepreneurs. Pour l’heure, ils travaillent avec des hommes d’affaires et quelques particuliers qui commencent à réaliser les bienfaits de l’idée de « se vendre » sur Internet. Raoul C. est l’un d’entre eux. Dans la peau d’un webdesigner puis d’un référenceur web, ce titulaire d’un BTS en informatique de gestion, se lance dans l’entreprenariat en 2013 et fonde son site « webmaster-freelance.cm ». Pour lui, d’ici cinq ans, le secteur sera assez porteur. « Il y aura alors une bataille de positionnement », prévient-il. De quoi attirer de nombreux jeunes. 
 

Partagez cet article :

0 0 0 0
Loading...

Autres articles que vous aimerez lire...

0 commentaire(s)

Laissez un commentaire

Vous devez être connecté pour commenter