Responsive image

Scrabble : honneur aux vice-champions d’Afrique

Sports
Angèle BEPEDE | 12-05-2017 13:12

Les vice-champions d’Afrique camerounais ont été reçus lundi dernier par le ministre des Sports et de l’Education physique.

Partis du Cameroun dans l’anonymat, ils sont reçus en héros. Auréolés de médailles, les mains chargées de trophées, les vice-champions d’Afrique étaient au ministère des Sports et de l’Education physique. L’équipe de six, représentant le Cameroun aux deuxièmes championnats d’Afrique de la discipline est allée présenter ses gains au ministre Bidoung Mkpatt.
Le parcours du Cameroun à Abidjan se résume à deux médailles d’or en scrabble blitz (version rapide) et classique, remportées par Patrick Seunang ; une médaille de bronze en scrabble blitz, le titre de vice-champion d’Afrique en scrabble duplicate (élite), celui de champion d’Afrique série 2 en paires et de champion d’Afrique en série 2 scrabble duplicate-élite. Classé dans le top 10 de l’élite pour sa première sélection en équipe nationale, Ivan Seundjeu est désigné meilleur jeune. Les coéquipiers d’Etienne Ndongo, grâce aux fonds propres, ont bousculé la hiérarchie africaine en s’insérant directement à la deuxième place. Pour Bidoung Mkpatt, ces résultats « obligent à redoubler d’ardeur au travail pour œuvrer à l’essor de la discipline ». Calmes et assurés, Patrick Seunang et François Roland Balog iront  aux championnats du monde en août. Et le dernier, classé 50e mondial, est automatiquement qualifié pour les Jeux de la Francophonie 2017.
A.B.

 

Partagez cet article :

0 0 0 0
Loading...

Autres articles que vous aimerez lire...

Should Widowhood Rites Be Suppressed?

Societe
Emmanuel KENDEMEH | 28-05-2017 23:25 | 0 0

There is debate on many societal circles with arguments for and against the suppression of widowhood rites

 

As society keeps on evolving with globalization being a new mode of life, there is heated argument related to the relevance  of many aspects of the culture,&n ...
Lire la suite

Au nom de la dignité humaine

Societe
Jean Francis BELIBI | 28-05-2017 23:23 | 0 0

La seule évocation du rite de veuvage suscite une humeur noire aujourd’hui tant chez les hommes que chez les femmes, même s’il est loisible de reconnaître que dans la société camerounaise, ces dernières sont sans doute celles qui en souffrent le ...
Lire la suite

0 commentaire(s)

Laissez un commentaire

Vous devez être connecté pour commenter