Emploi: les débouchés du chemin de fer

Regions
Rita DIBA | 16-05-2017 11:39

 Des jeunes pourront se former aux métiers ferroviaires à la faveur d’une convention entre Camrail et le centre de formation De la Salle.

Maintenance du matériel (matériel moteur et remorqué), des installations fixes (voie et infrastructures, logistique), des systèmes d’information (signalisation) et du transport (trafic et traction). Ce sont là quelques métiers ferroviaires dont pourront bénéficier des diplômés de l’enseignement technique titulaires du CAP, du DUT et du BACC dans les installations du collège de La salle. Ceci à la faveur d’une convention de partenariat signée le 10 mai 2017 à Douala entre la compagnie des chemins de fer Camrail et le Centre de formation professionnelle et continue De la Salle (Cfpc-Dsl), une œuvre de l’ordre religieux des Frères des écoles chrétiennes.
Une convention d’une durée renouvelable de deux ans, pour la formation et l’insertion socio-professionnelle des jeunes Camerounais, dont les axes de travail ont été identifiés il y a un an par les deux parties, selon le frère Emmanuel Mboua, directeur de l’Ecole supérieure technique La Salle. Il s’agira donc à travers le partenariat de former environ une soixantaine de jeunes par an aux métiers spécifiques de l’industrie ferroviaire. Cette nécessité en ressources humaines de qualité s’inscrit dans un contexte général où le Plan directeur ferroviaire national, adopté en 2012 par l’Etat du Cameroun et d’un coût prévisionnel de 15 000 milliards de F, est en train de se mettre en place, avec en perspective l’extension d’une voie ferrée nationale dont la capacité actuelle est d’un peu plus de 1000km, mais surtout la création à moyen terme de plus de 250 000 emplois directs et indirects.
Dans un contexte plus particulier, l’accord signé le 10 mai dernier s’inscrit dans un cadre précis de renouvellement des ressources humaines et de recrutement d’une main-d’œuvre qualifiée, selon Didier Vandenbon, directeur général de Camrail : « Il y a une dégénérescence des compétences actuellement. Dans les années à venir, nous aurons en moyenne 120 départs à la retraite par an. Ça représente 30% du personnel. Donc, nous avons de réels besoins. »

Réactions

« Nous encourageons l’employabilité des diplômés »

Wanki Evelyne Ngum, inspecteur régional des formations, Minefop Littoral.

« Nous apprécions particulièrement ce partenariat parce qu’aujourd’hui, de plus en plus, il devient très difficile pour de nombreux jeunes Camerounais de trouver du travail. Et à travers cette convention, le centre de formation professionnelle et continue La Salle va former la jeunesse de notre pays qui va directement être employée à Camrail. Le gouvernement camerounais, à travers le ministère de l’Emploi et de la Formation professionnelle, milite et travaille pour l’employabilité des jeunes diplômés. Et il faut préciser que ce partenariat ne va pas seulement aider ceux qui vont trouver du travail, mais aussi leurs proches. Parce que nous savons qu’au Cameroun, quand une personne trouve un emploi, ce sont dix bouches qui sont nourries. » 

 « 99,9% de chances d’avoir un emploi »

  Frère Emmanuel Mboua, directeur de l’Ecole supérieure technique La Salle.

« Nous avons l’habitude d’ouvrir, de relever et de diversifier nos formations. L’offre de Camrail entre dans cette dynamique, car elle nous permet de diversifier nos offres auprès de la jeunesse. Et l’avantage de cette convention, c’est que nous allons former des gens qui vont directement intégrer le monde de l’emploi avec leur savoir. C’est cela qu’on appelle l’adéquation entre la formation et les réalités du marché. C’est une formation spécifique à une entreprise. Donc ceux qui seront retenus pour la formation auront déjà 99,9% de chances de s’insérer dans le marché du travail. Cela augure donc d’un avenir meilleur pour une jeunesse en quête d’emploi. »
Propos recueillis par RD

 

 

 

Partagez cet article :

0 0 0 0
Loading...

Autres articles que vous aimerez lire...

National Decentralisation Board: Extraordinary Session Today

Politique
Emmanuel KENDEMEH | 23-05-2017 16:05 | 0 0

The Secretary General at the Prime Minister’s Office, Fouda Séraphin Magloire announced the session in a press release.

Prime Minister, Head of Government,  Philemon Yang will today, May 23, 2017 at 9 :00 a.m. chair an extraordinary  session of the National Decent ...
Lire la suite

0 commentaire(s)

Laissez un commentaire

Vous devez être connecté pour commenter