Responsive image

Bureau du parlement panafricain : le principe de la rotation adopté

Presidential
Jean Francis BELIBI | 17-05-2017 17:38

L'idée a été retenue à l'issue d'un très long débat lundi matin, lors de la quatrième plénière de la session qui se poursuit en Afrique du Sud.

 Plus de trois heures de débat, au lieu de la seule que prévoit le règlement intérieur du Parlement panafricain (PAP). Environ quatre- vingt prises de parole et autant de motions d’ordre. Le débat aura été particulièrement passionnant lundi matin à l’hémicycle Idriss Ndélé Moussa qui abrite les travaux du PAP à Midrand en Afrique du Sud, sur la proposition de motion portant sur le principe de la rotation au bureau du Parlement panafricain. Au final, une résolution qui devra encore être intégrée au règlement intérieur de cette institution de l’Union africaine. Un débat qui intervient une année avant le renouvellement du bureau actuellement conduit par le Camerounais Roger Nkodo Dang. Il aura fallu à plusieurs reprises faire référence au règlement intérieur sur lequel s’appuie actuellement le Parlement panafricain. Arguments et contre-arguments auront donc été utilisés hier matin. Puis, la raison a fini par se faire entendre entre les parlementaires continentaux, sur le fait qu’il faut intégrer la notion de rotation au sein du bureau. Toutefois, et conformément aux dispositions de l’article 93 du règlement intérieur du PAP, comme l’a rappelé Roger Nkodo Dang, dans un débat où la passion semblait parfois l’emporter, il va falloir en définir les modalités, notamment l’inscription de cette procédure à ce texte qui permet jusqu’ici au Parlement panafricain de continuer à fonctionner, en attendant les 28 ratifications nécessaires au Protocole de Malabo. Le président du PAP n’a pas manqué de rappeler à ses collègues que le plus important actuellement pour cette instance est la ratification par les Etats-membres du protocole sus-mentionné, qui devrait notamment permettre aux parlementaires de devenir une institution véritablement législative. Il convient d’indiquer que la motion sur la rotation dont il est question a été introduite par le député Santosh V. Kalyan de la République d’Afrique du Sud. Ce qui n’est pas une première en soi, puisque les différents orateurs qui ont pris la parole hier n’ont pas manqué d’indiquer que ce principe avait déjà été adopté en 2007, mais n’

Partagez cet article :

0 0 0 0
Loading...

Autres articles que vous aimerez lire...

National Decentralisation Board: Extraordinary Session Today

Politique
Emmanuel KENDEMEH | 23-05-2017 16:05 | 0 0

The Secretary General at the Prime Minister’s Office, Fouda Séraphin Magloire announced the session in a press release.

Prime Minister, Head of Government,  Philemon Yang will today, May 23, 2017 at 9 :00 a.m. chair an extraordinary  session of the National Decent ...
Lire la suite

0 commentaire(s)

Laissez un commentaire

Vous devez être connecté pour commenter