Responsive image

RDC: Le gouvernement sous pression

International
Sainclair MEZING | 18-05-2017 14:20

La nouvelle équipe conduite par Bruno Tshibala se donne pour mission d’organiser des élections crédibles.

Bruno Tshibala et son gouvernement ont déjà pu mesurer la pression et l’adversité auxquelles ils feront face au cours des prochains jours dans leur gestion quotidienne des affaires publiques en République démocratique du Congo (RDC). Au moment de leur investiture à l’Assemblée nationale, le Premier ministre et son équipe ont essuyé les foudres et les critiques des députés de l’opposition. Armés de sifflets et de vuvuzelas, les élus du Rassemblement, une plateforme de l’opposition, ont manifesté violemment leur mécontentement après le rejet de leur motion appelant le Parlement à éconduire le nouveau gouvernement qui, à leurs yeux, n’a aucune légitimité parce que désigné en violation de l’accord de la Saint-Sylvestre. Ils ont évacué l’hémicycle et laissé les travaux se poursuivre sans eux.
Dans son allocution de circonstance, Bruno Tshibala a promis aux députés d’organiser des élections crédibles. Sans toutefois indiquer de date. «Je tiens à affirmer l’ambition, la volonté et la détermination du gouvernement d’union nationale d’offrir au peuple congolais les meilleures élections de son histoire, dans les délais convenus», a déclaré le Premier ministre congolais. Forte de 59 membres, l’ossature de l’équipe Tshibala n’a pas beaucoup changé par rapport à celle de Samy Badibanga. Seul changement notoire, son ouverture à certains poids-lourds du Rassemblement, issus du courant dit «tshisekediste», humaniste et progressiste. Joseph Kapika, ancien secrétaire général de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS), Jean Tshibangu Kalala, Lisanga Bonganga, Emery Okundji, Ingele Ifoto, Lumeya Dhu-Maleghi et Chantal Safu font leur entrée. Par contre, les Joseph Olenghankoy, Raphaël Soriano Katebe Katoto, Roger Lumbala, Valentin Mubake, Gaston Dyndo et  Freddy Matungulu souvent pressentis au cours des dernières semaines, ont finalement été laissés à quai.

Partagez cet article :

0 0 0 0
Loading...

Autres articles que vous aimerez lire...

National Decentralisation Board: Extraordinary Session Today

Politique
Emmanuel KENDEMEH | 23-05-2017 16:05 | 0 0

The Secretary General at the Prime Minister’s Office, Fouda Séraphin Magloire announced the session in a press release.

Prime Minister, Head of Government,  Philemon Yang will today, May 23, 2017 at 9 :00 a.m. chair an extraordinary  session of the National Decent ...
Lire la suite

0 commentaire(s)

Laissez un commentaire

Vous devez être connecté pour commenter