Hôpital militaire de Yaoundé: un faux gendarme aux arrêts

Societe
Carine TSIELE | 19-05-2017 13:21

Joseph Ngambi, 22 ans se servait de sa fausse identité pour voler dans ce centre hospitalier.

A en croire une source bien introduite dans la brigade de gendarmerie de Melen, pendant deux semaines, Joseph Ngambi Larivière, 22 ans, avait trouvé une astuce pour dépouiller les malades internés à l’hôpital militaire de Yaoundé. Il se faisait passer pour un gendarme malade. Selon notre source, le présumé « faux gendarme » utilisait la carte professionnelle ainsi que les épaulettes de son frère aîné, sous-lieutenant sorti de l’Emia. Le 15 avril dernier, il s’est présenté à l’hôpital militaire avec une blessure à l’épaule, expliquant aux médecins qu’il a reçu une balle alors qu’il était en fonction à Ngoumou, une petite ville dans la Mefou -et-Akono, région du Centre.
Malgré les soins reçus sur place, son état de santé s’est détérioré et c’est ainsi qu’il a été transféré à l’hôpital militaire pour quelques jours d’observation. Profitant de sa posture de malade, il se levait dans la nuit pour dépouiller les autres patients de leur argent, téléphones et vêtements. Accessoires qu’il allait vendre à l’Avenue Kennedy.
Le pot-aux-roses a été découvert le 3 mai dernier, lorsque le jeune suspect a une fois de plus dépouillé ses victimes et tenté de sortir de l’hôpital à 1h du matin. Ce qui a attiré l’attention du vigile. Ce dernier vite fait d’alerter les éléments de la brigade de Melen. Une fois sur les lieux, ces derniers ont procédé à la fouille du jeune-homme et ont trouvé une dizaine de téléphones et quelques vêtements dans sa besace. C’est alors qu’il est passé aux aveux. L’enquête est en cours dans la brigade sus évoquée.

Partagez cet article :

0 0 0 0
Loading...

Autres articles que vous aimerez lire...

Should Widowhood Rites Be Suppressed?

Societe
Emmanuel KENDEMEH | 28-05-2017 23:25 | 0 0

There is debate on many societal circles with arguments for and against the suppression of widowhood rites

 

As society keeps on evolving with globalization being a new mode of life, there is heated argument related to the relevance  of many aspects of the culture,&n ...
Lire la suite

Au nom de la dignité humaine

Societe
Jean Francis BELIBI | 28-05-2017 23:23 | 0 0

La seule évocation du rite de veuvage suscite une humeur noire aujourd’hui tant chez les hommes que chez les femmes, même s’il est loisible de reconnaître que dans la société camerounaise, ces dernières sont sans doute celles qui en souffrent le ...
Lire la suite

0 commentaire(s)

Laissez un commentaire

Vous devez être connecté pour commenter