Responsive image

Sapeurs-pompiers: au cœur de la protection civile

Politique
Steve LIBAM | 22-05-2017 06:13

Ce corps de l’armée est au plus près des civils dans le cadre de ses missions.

Selon le général de brigade Mahamat Ahmed, commandant du Corps national des sapeurs-pompiers du Cameroun, les « actions civilo-militaires » désignent l’ensemble des actions non cinétiques réalisées au profit de l’environnement civil. Aussi, le Corps national des sapeurs-pompiers peut-il être considéré comme la structure centrale responsable des situations d’urgence au Cameroun. Ce, qu’il s’agisse des accidents de la vie courante ou des catastrophes majeures. C’est ainsi par exemple, qu’on les a vus en première ligne, lors de la catastrophe ferroviaire survenue à Eséka, dans la région du Centre, l’année dernière.  Sur le terrain, les sapeurs-pompiers ont évacué les dépouilles, pris soin des blessés, rassuré les populations en état de choc, contribué à la sécurisation et au nettoyage du site de l’accident, etc. Un travail ne sape qui n’est pas toujours mis en valeur. Malheureusement.
Pourtant, les sapeurs-pompiers sont très proches des populations, que ce soit pour les accidents liés au feu ou pour des dommages domestiques. Leur numéro d’urgence, le 118, est de ceux qui sont le plus souvent appelés. Même pour rien, ce qui ne facilite pas leur travail. Le public, pas toujours reconnaissant, se plaît très souvent à tancer les sapeurs-pompiers qui arriveraient « en retard » sur les lieux des sinistres. Mais, comme le rappelle si bien le général de brigade Mahamat Ahmed,  le public doit savoir que les sapeurs-pompiers ne sont pas seuls dans la longue chaîne des secours. Leurs actions demeurent tributaires entre autres, des lignes téléphoniques pour la réception des appels d’urgence. Très souvent les coups de fil sonnent dans le vide. Et malgré plusieurs interpellations des opérateurs agissant dans ce domaine, les sapeurs-pompiers ne parviennent pas toujours à faire rétablir correctement les lignes. Ensuite, il y a l’état des routes qui ne facilite pas toujours l’accès sur les sites des sinistres. Enfin, il faut noter l’incivisme de certains citoyens sur la voie publique qui rechignent à céder le passage aux véhicules prioritaires. Mais malgré toutes ces difficultés, les « soldats du feu » accomplissent leurs missions parfois au risque de leurs vies. Leurs seules récompenses étant très souvent, les remerciements des personnes secourues et la fierté d’avoir évité un sinistre.

 

Général de brigade Mahamat Ahmed: « Nous assurons une centaine de visites préventives par an »

Commandant du Corps national des sapeurs-pompiers.

Quelle est la contribution du Corps national des sapeurs-pompiers à la protection civile dans le cadre des actions civilo-militaires ?
Dans le cadre de ces actions, les missions du Corps national des sapeurs-pompiers regroupent en général la lutte contre les incendies, la prévention des risques, les mesures de sauvegarde, l’organisation des moyens de secours, la protection des biens, des personnes et de l’environnement, la participation des missions de soutien aux populations sinistrées en cas de catastrophe, les secours d’urgence aux personnes victimes d’accidents, de sinistre ou de catastrophe et de leur évacuation vers les centres spécialisés. Les sapeurs-pompiers participent aussi aux études des problèmes de sécurité dans les différents lieux ouverts au public. Ils  veillent notamment au respect de la réglementation en matière de lotissement, de construction d’immeubles de grande hauteur et de construction des établissements ouverts au public. C’est dans ce cadre qu’ils assurent annuellement une centaine de visites de sécurité et des actions préventives.
Comment vous appropriez-vous le thème de la célébration de la fête nationale du 20 mai cette année ?
Dans le thème de cette année, à savoir : « Armée et nation en parfaite synergie pour un Cameroun uni dans la diversité, attaché aux idéaux de paix et de prospérité », les sapeurs-pompiers retiennent deux mots-clés : paix et prospérité. Ce sont des éléments factuels qui caractérisent ce Cameroun uni et émergent que nous appelons de tous nos vœux. Celui-ci ne saurait s’accommoder de catastrophes de tous ordres et de tous ces sinistres qui causent de lourdes pertes économiques et entraînent la paupérisation des populations et des couches sociales les plus fragiles (incendies, accidents domestiques, menaces sur les biens et l’environnement), contre lesquels les sapeurs-pompiers luttent au quotidien, sans répit.
A quelles difficultés faites-vous face dans l’exercice de vos missions ?
Elles sont de divers ordres. D’une part, la faiblesse de nos effectifs par rapport à l’immensité du territoire à couvrir. Le ratio est actuellement d’un sapeur-pompier pour 20.000 habitants, alors que l’idéal aurait été d’un pour 200 habitants. Il existe donc des zones non couvertes, ce qui augmente notablement les distances et les délais d’intervention dus aux élongations. D’autre part, l’état de nos matériels majeurs qui sont sollicités 24h/24. Conséquence de quoi, ils atteignent prématurément leur potentiel. Le Corps national des sapeurs-pompiers fait beaucoup d’efforts pour raccourcir les délais d’intervention. Dès que l’alerte est donnée, les départs se font immédiatement.

Partagez cet article :

0 0 0 0
Loading...

Autres articles que vous aimerez lire...

Should Widowhood Rites Be Suppressed?

Societe
Emmanuel KENDEMEH | 28-05-2017 23:25 | 0 0

There is debate on many societal circles with arguments for and against the suppression of widowhood rites

 

As society keeps on evolving with globalization being a new mode of life, there is heated argument related to the relevance  of many aspects of the culture,&n ...
Lire la suite

Au nom de la dignité humaine

Societe
Jean Francis BELIBI | 28-05-2017 23:23 | 0 0

La seule évocation du rite de veuvage suscite une humeur noire aujourd’hui tant chez les hommes que chez les femmes, même s’il est loisible de reconnaître que dans la société camerounaise, ces dernières sont sans doute celles qui en souffrent le ...
Lire la suite

0 commentaire(s)

Laissez un commentaire

Vous devez être connecté pour commenter