Polytechnique: les littéraires désormais éligibles

Les filières « Arts numériques » et « Humanités numériques », nouvellement créées sont ouvertes aux candidats de formation littéraires qui le souhaitent.

Hier,  l’amphi 200 de l’Ecole nationale supérieure polytechnique de Yaoundé a fait les plein d’œuf. 218 étudiants nouvellement reçus aux différents concours ont répondu au rendez-vous de la rentrée académique.

Parmi eux, 38 font office de pionniers. Car, cette année, l’ENSP a ouvert deux nouvelles filières : « Arts numériques » et « Humanités numériques » qui accueillent à la fois les titulaires du baccalauréat littéraire et scientifique.

C’est la grande innovation de cette rentrée à l’Ensp. Les deux filières ont été créées en juin dernier par un arrêté du ministre de l’Enseignement supérieur.  « La création de ces filières prend sa genèse dans une résolution prise par la Commission de coordination universitaire dont les recteurs des universités d’Etat sont membres. Elle suggérait à chaque institution d’étudier la possibilité d’ouvrir des grandes écoles socio-humanistes avec des propositions concrètes de parcours.

C’est ainsi que le recteur de l’université de Yaoundé I a été invité à prendre des mesures administratives et académiques idoines en vue du recrutement des étudiants socio-humanistes pour la formation initiale à l’Ensp, à compter de l’année académique 2018-2019 », a expliqué le Pr. Remy Magloire Etoua, directeur de l’Ensp.

« Nous nous sommes inspirés de ce qui se passe ailleurs : à Lausanne, à l’Insa de Lyon, à l’Institute of Technology de Massachussetts qui sont autant d’école polytechnique qui proposent cette formation », a-t-il ajouté 

Les Arts numériques renvoient à tout art réalisé à l’aide de dispositifs numériques, etc. Il propose aux étudiants trois parcours : Design 2D et 3D, graphisme et multimédia, animation. Les humanités numériques sont quan...

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category