Maintien de la paix: journalistes et policiers en synergie

Les forces de maintien de l’ordre ont eu un échange avec les médias de la région, le 21 septembre dernier au foyer du GMI de Bertoua.

La police a décidé en cette période électorale, de créer une plate forme d’échanges entre les forces du maintien de l’ordre et les journalistes de la région de l’Est. Ce, pour une meilleure compréhension des rôles des uns et des autres pour une synergie d’actions car, selon l’un des responsables du GMI, les périodes électorales sont souvent sensibles. Pour une élection apaisée, il est donc important pour les journalistes sur le terrain de savoir, ce qu’il faut ou ne faut pas faire devant différentes situations.

Pendant près de quatre heures d’horloge, journalistes et forces du maintien de l’ordre ont donc eu des échanges qui  portaient sur des thèmes bien spécifiques. Les deux premiers, présentés par le Commissaire de police Ayi, commandant d’appui et soutien au GMI de Bertoua, expliquaient le rôle et les responsabilités des forces du maintien de l’ordre dans le code électoral et l’importance des relations constructives avec les médias.

«Les éléments des forces de maintien de l’ordre, conformément à la loi, doivent s’inscrire sur les liste électorales et se rendre dans un bureau de vote pour accomplir leur devoir en tant que citoyens. Ils ont pour rôle d’assurer le maintien de la paix avant, pendant et après les élections.

Ceuxci doivent encadrer, sécuriser les populations lors des meetings. En somme, selon le code électoral, le rôle des FMO consiste à assister de manière préventive et dissuasive au bon déroulement du scrutin, avant et après » a-t-il déclaré.

« Les...

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category