Parlement jeunesse 2021 : la session est ouverte

C’est par ce rituel de bienvenue que le ministre Mounouna Foutsou a lancé hier les travaux marquant le début de la semaine des activités de la quatrième édition.

Les 180 députés jeunes ont répondu présent hier au palais des Congrès de Yaoundé à l’ouverture de la quatrième édition du Parlement jeunesse 2021. Pour leur souhaiter la bienvenue, Mounouna Foutsou, ministre de la Jeunesse et de l’Education civique (Minjec), était accompagné de l’honorable Joshua Osih, coordonnateur du Réseau Espérance Jeunesse (Reje), de Fadimatou Iyawa Ousmanou, présidente du Conseil national de la Jeunesse (Cnjc), entre autres. Comme l’a souligné le Minjec à l’entame de son propos, « malgré le contexte du Covid-19 qui a conduit à l’annulation de certains évènements du programme national harmonisé relatif à la célébration de la fête nationale de la jeunesse, le chef de l’Etat a tenu à ce que cette quatrième session du parlement jeunesse se tienne ». 
En se succédant au pupitre, les personnalités n’ont pas lésiné sur les conseils qui allaient dans le sens du patriotisme, du civisme, de la participation civique et citoyenne à la construction de la Nation. « Il s’agit pour vous d’être des relais des institutions de la République auprès de vos pairs, de véritables ambassadeurs de la paix et des volontaires engagés au service du changement », a conseillé Mounouna Foutsou. Autrement dit, il s’agira pour ces jeunes de faire preuve de loyauté vis-à-vis des institutions de la République, de promouvoir les valeurs morales et de respect des aînés et des institutions, de contribuer à la prévention et à la résolution des conflits, de promouvoir le vivre ensemble harmonieux et l’intégration nationale. Toute chose qui cadre avec le thème de cette quatrième législature : « Jeune, engagement volontaire pour la promotion de la paix et du développement durable ».
Dès ce jour, les députés entrent véritablement dans le vif du sujet, avec la séance plénière consacrée aux questions aux membres du gouvernement. Pour cet exercice, ils ont été appelés une fois de plus à suivre avec assiduité et humilité les conseils des honorables députés à l’assemblée nationale qui ne sont ni leurs adversaires ni leurs collègues. « Ils sont vos parents et des mentors auprès desquels vous devez apprendre », a martelé Mounouna Foutsou. Dans cette perspective, ils ont été invités durant cette semaine à participer de manière active à cette quatrième édition du parlement jeunesse et à faire preuve de tolérance et d’assiduité afin de contribuer ensemble au développement du Cameroun. 
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category