Raphaël Galega Gana : le diplomate des causes nobles

L’ancien consul général du Cameroun à Paris est désormais vice-président de la Commission des droits de l’Homme du Cameroun.

Il a été consul général du Cameroun à Paris entre avril 2006 et novembre 2017. Raphaël Galega Gana, ministre plénipotentiaire de classe exceptionnelle, est un diplomate chevronné qui a fait ses classes au ministère des Relations extérieures jusqu’en 2002. C’est précisément en mai 2002 que cet ancien sous-directeur des organes politiques, juridiques et sociaux du Commonwealth à la direction du Commonwealth est nommé 2e conseiller près l’ambassade du Cameroun à Tokyo au Japon. 
Né le 26 mai 1956 à Bali Nyonga dans la région du Nord-Ouest, le nouveau vice-président de la Commission des droits de l’Homme du Cameroun est un pur produit de l’Institut des Relations internationales du Cameroun. Il y séjourne pour la première fois entre 1984 et 1985. Raphaël Galega Gana revient à l’IRIC cette même année et décroche en 1988, un doctorat de 3e cycle en relations internationales. C’est à la suite d’un séjour universitaire à Yaoundé et au Nigeria où il décroche un diplôme d’études universitaires fondamentales à la faculté des sciences de l’université de Yaoundé en 1977. Par la suite, il sera admis à la faculté des arts et lettres de University of Nsukka-Nigeria en 1979. Son sé...

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category