Contenus : des débats inspirés de l’actualité

Le choix des thèmes et des panélistes est généralement lié aux sujets majeurs qui dominent la vie nationale et internationale.

Le week-end dernier, tous les médias (public et privé confondus) ont organisé des débats sur l’actualité au Tchad. Notamment, le décès du Marechal Idriss Deby Itno et la mise en place du Conseil militaire de transition. Entre conséquences sécuritaires dans la sous-région, transition civilo-militaire, processus de démocratisation, chaque média de l’audio-visuel y est allé de sa sensibilité pour décrypter, analyser, apprécier. Cette loi de l’actualité qui s’impose aux médias au quotidien, est davantage plus pesante dans l’organisation des débats. « C’est l’actualité qui nous dicte les sujets de débats. Lorsqu’il y a élections, catastrophes naturelles…nous sommes à l’affût. Nous essayons d’accepter que les choix s’imposent à nous, en termes d’évènements. Donc, c’est toujours embêtant quand l’actualité est pauvre », précise Lucrèce Mebenga, présentatrice du programme Scènes de presse sur la Crtv
La presse écrite et sa production suscitent aussi des débats et alimentent les plateaux. En effet, d’après Eric Boniface Tchouakeu, chef de chaîne de Radio Siantou et modérateur de l’émission « 4S », lorsque l’actualité est aride, l’on se saisit des sujets d’enquête traités dans les colonnes des journaux. D’autre part, la pandémie de Covid-19 aura aidé à animer une bonne palette d’émissions de débats dans différentes chaînes de radio et de télé. De la gestion des fonds aux vaccins, en passant par les tracasseries liées au dépistage, les plateaux de débats ont tourné et retourné la problématique liée ...

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category