Transport de l'électricité : la ligne Yaoundé-Abong-Mbang progresse

Le ministre de l’Eau et de l’Energie en a fait le constat hier en visitant plusieurs points névralgiques de ce chantier en cours entre les régions de l'Est et du Centre.

Décembre 2021 est la date prévue pour la fin des travaux de construction de la ligne de transport de l'électricité (225 kilovolts) de Yaoundé à Abong-Mbang, entamés depuis novembre 2019. Une ligne qui a pour objectif de raccorder le réseau électrique Est au réseau interconnecté Sud, afin de désenclaver la région du soleil levant. Pour s'assurer que les délais seront respectés, le ministre de l’Eau et de l’Energie (Minée),  Gaston Eloundou Essomba est descendu sur le terrain hier.  Et au vu de l'évolution des travaux, de l’adhésion des populations riveraines du projet, il est reparti serein.  
En effet,  sur la base des documents de la société indienne Kalpa-Taru Power Transmission Ltd et des réalisations observées sur le terrain,  le ministre a pu confirmer que le taux d'avancement de ce chantier est de 65% à date. Dans le détail, au niveau du poste de transformation (225/90 kilovotls) de Mampang, on note que la construction du mur pare feu est achevée, le banc transformateur installé, de même que les massifs de fondations devant accueillir les équipements électromécaniques. Concernant les pylônes, 160 ont déjà été installés,  sur les 234 attendus. Un peu plus de 10 km de câbles sur près de 71km sont déroulés. 
S’agissant des populations, Gaston Eloundou Essomba a salué le fait qu’elles aient accepté que ce chantier démarre avant le paiement des indemnisations. Toutefois, le Minee a annoncé la mise à disposition, dans les prochains jours, d'une enveloppe d'un peu plus de sept millions de F, en attendant la finalisation d'autres décrets d'indemnisation en cours dans les services du Premier ministre.  Par ailleurs, pour permettre aux 6000 ménages ciblés par ce projet d’avoir accès à l’électricité, il a été annoncé des dispositions spéciales pour faciliter les conditions de branchement.  « Compte tenu des coûts élevés des branchements qui avoisinent parfois les 100 000 F, ce projet va préfinancer ces coûts de sorte que les ménages puissent rembourser sur une période de cinq à si...

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category