Organisation des Nations unies pour le développement industriel : le nouveau représentant en poste

Raymond Tavares est allé présenter sa lettre d’introduction au ministre des Relations extérieures Mbella Mbella le 9 juin dernier.

L’Organisation des Nations unies pour le développement industriel (Onudi) a un nouveau représentant au Cameroun. Le Sénégalais Raymond Tavares a présenté sa lettre d’introduction au ministre des Relations extérieures (Minrex), Lejeune Mbella Mbella, le 9 juin dernier. Durant l’audience de circonstance, les deux personnalités ont revisité la coopération entre l’Onudi et le Cameroun, avant de se projeter sur les défis à venir. Le nouveau représentant à Yaoundé de cette instance onusienne a déjà une idée de ce que sera son bail au Cameroun. L’on note ainsi, entre autres, un intérêt particulier à la nouvelle boussole de développement élaborée et en cours d’implémentation par le gouvernement camerounais, en vue de l’émergence en 2035. 


Read also : Inclusion socio-professionnelle du réfugié : mention bien pour le Cameroun

A l’issue de l’entretien, Raymond Tavares a ainsi révélé que les priorités de l’Onudi portent tout d’abord sur l’accompagnement du « pays dans sa nouvelle stratégie nationale de développement ». Un accent sera mis sur l’un des piliers de cette stratégie, à savoir l’agriculture. « Nous allons essayer d’aider les institutions et ceux qui travaillent dans ce secteur à pouvoir transformer leurs produits qui pourront par la suite être exportées. Nous allons accompagner le secteur privé à pouvoir se moderniser au niveau de la qualité. Nous allons aider le pays à pouvoir bénéficier d’une industrialisation verte, inclusive, avec les jeunes et les femmes », a-t-il ajouté. L’Onudi mise par ailleurs sur la transformation digitale. Elle se propose ainsi de mettre son expérience en la matière au service du Cameroun, à travers, notamment, « la formation professionnelle des nouveaux talents ».


Read also : « Nous accueillons aujourd’hui près d’un million de réfugiés »

Spécialiste du développement industriel, Raymond Tavares est titulaire d’un doctorat en sciences économiques obtenu à l’Université Paris 1 – Panthéon Sorbonne. Il a occupé plusieurs postes de responsabilités au sein de l’Onudi, notamment en Afrique de l’Ouest, où il a réalisé divers projets dans les domaines de l’agriculture, la transformation industrielle, l’énergie ou encore la technologie de pointe. Au-delà du Cameroun, son domaine d’intervention en tant que représentant de l’Onudi s’étend sur le tout le reste de la sous-région Afrique centrale.


Read also : Yaounde : Ultra-modern Hotel Complex in Three Years

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category