Conseil régional du Nord : 2,75 milliards de F pour commencer

C’est le budget de cette institution au titre de l’année 2021, voté au cours de la session budgétaire qui a pris fin vendredi.

Les choses sont allées vite. Après l’élection jeudi dernier en fin de matinée d’Oumarou Ousmanou comme nouveau président du Conseil régional du Nord, les 86 membres de cette Collectivité territoriale décentralisée (CTD) ont enchaîné dans l’après-midi avec l’examen et l’adoption du budget. Les travaux se tenaient au siège de cette entité : l’ancienne salle des fêtes et de la culture de la Communauté urbaine de Garoua, à côté de la Poste centrale de la ville. L’enveloppe budgétaire a été défendue par le nouveau président. Il faut souligner que Oumarou Ousmanou qui remplace Alim Boukar décédé le 29 mars dernier est dans « son élément ». Dans ses fonctions antérieures, il avait l’habitude de ce genre d’exercice. Les services techniques ont planché au départ sur un budget de 3 milliards. Quelques contraintes ont emmené les conseillers à faire une ponction de 250 millions de F.
Ce budget va notamment servir à l’installation du Conseil régional. Les aspects relatifs au mobilier, à l’équipement des bureaux, à l’acquisition du matériel roulant, bref au fonctionnement n’ont pas encore été liquidés. Une partie de l’enveloppe sera également allouée à l’investissement. Les quatre commissions de cette entité ont travaillé d’arrache-pied pour élaborer une « feuille de route » solide pour les six prochains mois. Le rythme de travail devrait s’accélérer dans les prochains jours. Le nouveau président va s’appuyer sur une équipe en plein rodage. Bobbo Gounoko, secrétaire général, coordonne le travail administratif.  C’est une équipe opérationnelle très rajeunie qui va piloter au quotidien la grosse machine qui est en train de se mettre en place. Elle bénéficie des conseils et de l’accompagnement des services décentralisés de l’Etat, notamment la délégation régionale de la Décentralisation et du Développement local.  Le  gouverneur du Nord, Jean Abate Edi’i, a assisté aux travaux de cette première session, également consacrée à l’adoption du Règlement intérieur. Une quinzaine de délibérations ont été votées par les conseillers. A la fin de la session, le président a indiqué que les efforts des uns et des autres devraient converger vers « le développement de la région du Nord ».
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category