Coupe de la Confédération : Coton Sport condamné à l’exploit

Pour le club de Garoua, la qualification pour la finale passe impérativement par une victoire avec des buts.

Le destin de Coton Sport de Garoua en Coupe de la Confédération se joue ce dimanche soir non pas à Tizi Ouzou, le fief historique de la Jeunesse sportive de Kabylie (Jsk), mais à Alger. Dès 20h, le stade olympique du 5 juillet 1962 va accueillir la demi-finale retour entre les deux équipes. Au match aller dimanche dernier au stade Ahmadou Ahidjo de Yaoundé, la Jsk l’avait emporté (1-2) au terme d’un match maîtrisé techniquement et collectivement.


Read also : JO Tokyo 2020 : la fête malgré tout

En marge de ce quatrième rendez-vous entre les deux protagonistes dans cette campagne africaine, les hostilités ont été lancées mardi dernier par le club camerounais. Fort des trois oppositions antérieures, Coton Sport de Garoua a clairement récusé les officiels maghrébins désignés par la commission d’arbitrage de la Confédération africaine de football. En attendant une issue favorable à cette réclamation, Souleymanou Aboubakar et ses joueurs se sont préparés à Yaoundé. L’équipe quitte Yaoundé ce jour pour la capitale algérienne. Pour Félix Oukine et ses coéquipiers, la qualification pour la finale reste d’actualité.


Read also : Olympic Games : Team Cameroon Finalises Preparations

Coton Sport a 90 minutes pour gommer les errances et les approximations du match aller. Pour cela, il faudra se dévoiler, prendre des risques. Les Vert et Blanc sont dans l’obligation de gagner et marquer des buts. Gagner avec un écart minimal de deux buts ou d’un but mais avec plus de deux buts marqués. Bon voyageur sur la scène africaine, le club des rives de la Bénoué possède un atout offensif indéniable. Avec ses sept buts dans la compétition, Lambert Gueme Araina est l’une des meilleures gâchettes de la compétition. Pour exploiter sa bonne étoile actuelle, il devra compter sur un entrejeu dans le bon tempo et fonctionnant à plein régime. Derrière, on ose croire que le gardien Narcisse Nlend a rempli sa jauge d’assurance après les erreurs du match aller. Il en est de même de la ligne défensive. Elle devra insister sur la concentration qui lui a cruellement fait défaut dimanche dernier. 


Read also : Coupe du Cameroun de goalball : promhandicam sacré

Dans le camp algérien, on entend davantage bonifier la performance de Yaoundé. Le seul club algérien encore en course sur trois tableaux (championnat national, Coupe de la Ligue professionnelle, Coupe de la Confédération), reste sur ses gardes. Un Coton Sport revanchard et se jetant corps et âme dans la bataille est attendu. Un match retour pris au sérieux au cours duquel la jeunesse talentueuse dirigée par Denis Lavagne fera parler ses atouts que sont la patience, la rigueur, l’explosivité, l’intensité, la maîtrise technique et collective. Par ailleurs, la Jsk espère bénéficier du soutien de ses supporters après le refus des autorités algériennes d’autoriser la présence de 10 000 spectateurs (accordée par la Caf) pour ce match. Une nouvelle jauge de 2 000 spectateurs a été demandée. 


Read also : CAN TotalEnergies 2021 : dernières retouches à Bafoussam

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category