Cameroun-AUF : des liens forts

Le ministre des Relations extérieures, Mbella Mbella, a reçu hier en audience la directrice régionale de cet organisme pour l’Afrique centrale et les Grands lacs, Aissatou Sy-Wonyu.


L’Agence universitaire de la Francophonie (AUF) est l’un des partenaires phares du Cameroun. Il s’agit d’une coopération riche, dense et fructueuse.  Celle-ci était au cœurs des échanges, hier 29 juin, au cours d’une audience accordée par le ministre des Relations extérieures, Lejeune Mbella Mbella, à la directrice régionale de l’AUF pour l’Afrique centrale et les Grands lacs, Aissatou Sy-Wonyu. Durant leurs échanges, les deux personnalités se sont réjouis de la qualité des relations qu’entretiennent l’Etat et l’institution que l’un et l’autre représentent. « Le but de cette visite était de repréciser encore les contours de la coopération entre l’Agence universitaire de la Francophonie et l’Etat du Cameroun. Le ciel est totalement bleu, avec quelques petits nuages blancs.  [Il est question] d’éclaircir encore plus ce ciel et de continuer à affirmer que tout va bien entre l’AUF et le Cameroun », a révélé Aissatou Sy-Wonyu, à l’issue de l’audience qui aura duré environ 20 minutes.
La solidité de ces rapports peut se vérifier à travers des contacts réguliers à différents niveaux, entre les deux parties. Le dernier exemple en date est la visite au Cameroun, du 16 au 20 mai 2021, du recteur de l’AUF, le Pr. Slim Khalbous. Cette mission a été marquée par quatre moments forts : des rencontres avec des recteurs d’universités d’Etat et les chefs d’institutions privées de l’enseignement supérieur membres de l’AUF au Cameroun, la signature de trois accords-cadres de partenariat avec le gouvernement camerounais, la signature de la convention d’hébergement du Centre d’employabilité francophone de Douala afin d’apporter une contribution au problème du chômage des jeunes, ainsi qu’un dîner-débat sur le thème de l’employabilité et de l’insertion professionnelle des diplômés.
Dans le cadre de sa nouvelle orientation stratégique, l’AUF prévoit de renforcer sa présence dans des pays importants tels que le Cameroun, à travers la création de bureaux nationaux, en plus des directions régionales. Il est par ailleurs question de valoriser le génie de l’expertise et des compétences francophones à l’échelle scientifique internationale. Des sujets et bien d’autres qui interpellent deux partenaires qui veulent maintenir le cap d’une relation sans encombres.  
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category