CAN TotalEnergies 2021 : le Mincom satisfait à Douala

René Emmanuel Sadi a inspecté hier les installations et équipements prévus pour la couverture médiatique de la compétition.

 « Je suis venu visiter les équipements liés à la couverture médiatique de la prochaine Coupe d’Afrique des Nations (CAN 2021), du complexe sportif de Japoma et du stade la Réunification de Bépanda. Je suis satisfait de ce j’ai vu, de ce qui a été réalisé jusque-là par des entreprises et des ingénieurs camerounais ». C’est en ces termes que s’est exprimé hier, jeudi 15 Juillet 2021 à Douala, le ministre de la Communication, René Emmanuel Sadi. Le Mincom était dans la capitale économique pour visiter les infrastructures de communication des stades de la ville qui vont accueillir des matches de la CAN Total 2021.
Le ministre de la Communication, qu’accompagnaient le directeur général de la Cameroon Radio Television (Crtv), Charles Ndongo, et le directeur général de la Société de Presse et d’Editions du Cameroun (Sopecam), Marie-Claire Nnana, a visité tous les compartiments prévus pour la couverture médiatique des différents matches.
Ainsi, salles de presse, de conférence, installations à la pointe de la technologie de l’information et de la communication, local des photographes, plateau de télévision, salle de traduction, salle des impressions… ont été inspectés. De même que les vestiaires, les douches, les toilettes, puis l’aire de jeu et les gradins. Tout a été passé au peigne fin par le Mincom.
A Japoma comme à Bépanda, le Mincom a posé des questions pour s’assurer que les retransmissions des rencontres et reportages se feront selon les règles de l’art. « J’ai tenu à visiter le complexe sportif de Japoma et le stade de la Réunification de Bépanda, après Olembe à Yaoundé, pour m’assurer que les prestataires ont travaillé dans les normes et le respect de l’art, pour une CAN sans faille », va déclarer le Mincom. René Emmanuel Sadi ajoutera qu’il est satisfait du niveau de réalisation, qui avoisine les 95%, et des explications fournies par les entrepreneurs et ingénieurs camerounais à qui le dossier des infrastructures de la communication a été confié.
Au stade de Japoma par exemple, le plateau télé est automatisé avec sept caméras. L’un des prestataires dira d’ailleurs qu’il est modulable, en fonction des équipes qui seront reçues sur le plateau. Un accent a été aussi mis sur les éclairages, la connexion Internet, ainsi que sur le respect des mesures barrières anti-Covid-19. La visite de travail de deux jours du ministre de la Communication à Douala se poursuit ce jour dans les services déconcentrés de son département ministériel, et dans quelques entreprises de communication.
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category