Cameroun – Tchad : concertation au sommet

Porteur d’un pli fermé du président de la République, le ministre de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du territoire, Alamine Ousmane Mey a été reçu hier à N’Djamena par le président du Conseil militaire de transition, Mahamat Idriss Deb

C’est le Palais Rose, siège de la présidence de la République du Tchad, en plein cœur de la capitale tchadienne, qui a abrité l’entretien accordé hier matin par le général Mahamat Idriss Deby, président du Conseil militaire de transition et chef de l’Etat au ministre camerounais de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du territoire. Alamine Ousmane Mey était porteur d’un pli fermé du président de la République, Paul Biya, par ailleurs président en exercice de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC). Une organisation sous-régionale qui est dirigée depuis le 24 mars 2019 par le chef de l’Etat camerounais.

Rien n’a filtré de l’échange entre le chef de l’Etat tchadien et l’émissaire du président de la République. Il convient de rappeler que depuis la disparition brutale du Maréchal du Tchad, Idriss Deby Itno le 20 avril dernier, le Cameroun et ce pays frontalier ont maintenu des contacts réguliers. C’est ainsi qu’après avoir dépêché une délégation conduite par le ministre délégué à la présidence chargé de la Défense, Joseph Beti Assomo, pour le représenter aux obsèques de son homologue disparu, le président Paul Biya a reçu le 7 mai 2021 au Palais de l’Unité, le directeur adjoint du Cabinet civil de la présidence tchadienne, Abdelkerim Deby, porteur d’un message du général Mahamat Idriss Deby, dans le but de solliciter les orientations du chef de l’Etat dans le cadre de la transition en cours au Tchad .

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category