Ecusson du collège de Mazenod : les élèves musulmans exemptés

C'est la résolution prise hier à Ngaoundéré au terme des dernières consultations entre le ministre de l'Administration territoriale, les responsables de l'établissement et les leaders religieux.

La partie s'annonçait très ardue tant les positions des deux parties étaient tranchées mais le ministre de l'Administration de territoriale a fini par les concilier. Après les premières rencontres de dimanche dernier, Paul Atanga Nji a refait le même exercice hier avec les deux protagonistes. Au terme de longues heures de négociations un compromis a été obtenu dans l'optique de maintenir l'apaisement et de créer un climat de confiance et de vivre ensemble au sein de la communauté éducative du collège de Mazenod. Ainsi, dès demain, le port de l'écusson n'est plus obligatoire pour les élèves musulmans du collège de Mazenod. 
La rencontre s'est déroulée à l'hôtel Transcam sous la houlette du Minat qu'entouraient le gouverneur de l'Adamaoua ainsi que le préfet de la Vina, a réuni l'évêque de Ngaoundéré, Mgr Emmanuel Abbo, le principal du collège de Mazenod, le Lamido de Ngaoundéré, Sa Majesté Mohamadou Hayatou Issa, l'imam de la Grande Mosquée de Ngaoundéré, Mahmoudou Ali. Paul Atanga Nji a insisté sur le respect de la discipline de cet établissement qui a son identité.
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category