Performances en milieu universitaire : des pistes d’amélioration balisées

Une séance de formation et de réflexion des acteurs des huit universités d’Etat s’est déroulée hier à Yaoundé.

Quelles stratégies pour booster les performances en milieu universitaire ? La question était au centre d’un séminaire de formation et de réflexion sur le suivi des conditions de vie et de travail des personnels de l’Enseignement supérieur et des étudiants hier à Yaoundé. Autour d’une même table, délégués des étudiants et personnel d’appui des huit universités d’Etat, à la recherche des solutions à l’amélioration de leurs conditions de vie et de travail dans les campus. « Les difficultés rencontrées par les étudiants de l’Université de Maroua sont essentiellement centrées sur la disparité des campus. Pour qu’un étudiant puisse se rendre aux cours, il dépense énormément d’argent. Il y a également un autre problème, c’est le manque de sensibilisation des apprenants sur le règlement intérieur. Nous espérons que le Minesup va trouver des solutions à nos préoccupations », espère Yaya Saidou, délégué des étudiants de l’Université de Maroua. 
Le Pr. Wilfred Nyongbet Gabsa, secrétaire général du ministère de l’Enseignement supérieur (Minesup), qui présidait la cérémonie a fait savoir que le décret de 2012 portant organisation du ministère de l’Enseignement supérieur a donné comme prérogative, le suivi des conditions de travail du personnel et des étudiants en vue d’améliorer leurs performances académiques. Raison pour laquelle le ministre d’Etat, ministre de l’Enseignement supérieur a instruit, au cours de cette séance de travail, de donner la parole à chaque université afin de remonter les problèmes de leurs différents campus. Les difficultés inhérentes dans les universités pouvant ne pas se dupliquer dans les autres. Il est de la responsabilité du ministre d’Etat de trouver des solutions à ces différents problèmes. A la fin, comme l’a indiqué Joseph Lebel Tamesse, directeur de la Division de la promotion du dialogue et de la solidarité universitaire au Minesup, « les résolutions seront transmises au ministre d’Etat qui trouvera des solutions appropriées à chaque préoccupation ». L’objectif étant de booster les performances afin qu’étudiants et personnel d’appui puissent participer pleinement à bâtir l’université de troisième génération qui est celle dans laquelle chaque étudiant doit trouver un travail et pouvoir s’occuper et participer pleinement au développement du pays.
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category