Sotigui Awards : quatre Camerounais en lice

Emy Dany Bassong, Faith Fidel, Merveille Akamba et Rigobert Tamwa (Eshu) sont nominés pour la 6e édition de cette cérémonie dédiée aux meilleurs acteurs africains et de la diaspora.

Ouagadougou, capitale du Burkina Faso, brillera de mille feux du 11 au 13 novembre prochain. C’est à la faveur de la sixième édition des Sotigui Awards, consacrant les meilleurs acteurs et comédiens du continent africain et de sa diaspora. En prélude à cet évènement, l’Académie des Sotigui, présidée par le jeune Burkinabé Kevin Moné, a récemment dévoilé la liste des nominés. Ils sont 38 cette année, répartis dans 16 catégories. Après les sacres de Patricia Bakalack, Azah Melvine Awa et Blanche Bana aux précédentes éditions, le Cameroun rebat ses cartes avec quatre comédiens en lice à savoir Emy Dany Bassong, Faith Fidel, Merveille Akamba et Rigobert Tamwa. Ils ont convaincu le comité de sélection à travers de nombreux critères, notamment, la « crédibilité de l’acteur dans le rôle qu’il interprète et sa qualité du jeu d’acteur », a souligné le comité d’organisation au cours du dévoilement de la liste des nominés.
La surprise de ces nominations est Merveille Akamba, connue pour son doigté dans le domaine du maquillage. La « reine des pinceaux » et promotrice du Festival Africa Make-Up Week a ravi le comité de sélection des Sotigui Awards par sa performance dans « Bendskins », le premier long métrage de Narcisse Wandji. Son rôle de femme meurtrie par le viol et conductrice de moto-taxi lui vaut trois nominations. Notamment, dans les catégories « Sotigui d’or », « Meilleur acteur d’Afrique centrale » et « Prix du public ». La série à succès « Madame… Monsieur » d’Ebenezer Kepombia alias « Mitoumba » a produit deux nominés, parmi lesquels Emy Dany Bassong et Rigobert Tamwa. La première est en lice pour le Sotigui de la « Meilleure interprétation féminine africaine dans une série tv » et « Prix du public ». Reconnaissance pour cette actrice vue dans de nombreux films et séries comme « 2 avril » de Noëlle Kenmoe et Michel Pouamo, « Enterrés » de Françoise Ellong, « Echec et Mat » de Simon William Kum, « Samba le général » de Jean de Dieu Tchégnébé, sans oublier « Les Tchakai ». 
Reconnaissance également pour Rigobert Tamwa. Son rôle de l’intrépide M. Mbarga lui vaut des nominations dans les catégories « Meilleure interprétation masculine africaine dans une série tv » et « Prix du public ». Autre ambassadeur du Cameroun à cet évènement, Faith Fidel, lauréate du prix de la meilleure interprétation féminine à la dernière édition du Festival Ecrans Noirs. La petite Ekah dans le film évènement « The Fisherman’s Diary » réalisé par Enah Jonhscott est en lice pour le Sotigui du « Meilleur espoir africain ». Les dés sont jetés. 
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category