Accès aux structures publiques : les personnes handicapées en difficulté

Observation faite le 10 septembre dernier à Yaoundé par le Comité régional pour la réadaptation et la réinsertion socio-économique de ces derniers dans la région du Centre.

Les personnes à mobilité réduite ont toujours du mal à accéder aux édifices et bâtiments publics. Rappel fait le 10 septembre dernier à Yaoundé par le Comité régional pour la réadaptation et la réinsertion socio-économique des personnes handicapées (CONRHA) dans la région du Centre. Des difficultés liées entre autres à l’accueil, la communication et l’information au sein de ces structures sensées être ouvertes au grand public. « Nous appelons à plus de considération et à l’application de la réglementation en vigueur », souligne William Fedjo Nouloussi, représentant des personnes handicapées de la Fondation Kana. 
Avancés et obstacles à l’inclusion sociale des personnes handicapées étaient au centre de la session 2021 du CONRHA dans la région du Centre. A ce titre, les responsables des ministères des Affaires sociales, de l’Education de base, des Finances, de la Décentralisation, de la Promotion de la Femme et de la Famille se sont réunis pour élaborer des pistes de solutions. « Il est question d’optimiser et d’implémenter toutes les mesures légales et règlementaires au sein de nos édifices publics en faveur de la personne handicapée », a affirmé Simon Ghislain Etsil, secrétaire général des services du gouverneur du Centre. La session 2021 du CONRHA a ainsi permis d’outiller les participants sur les dispositions juridiques en la matière. L’approche participative et inclusive développée au cours de cette rencontre, à travers des phases de questions-réponses, a ouvert la voie à l’identification des recommandations à l’épanouissement des personnes handicapées au sein des services publics. Organe consultatif du ministère des Affaires sociales, le Comité régional pour la réadaptation et la réinsertion socio-économique des personnes handicapées entend prendre toutes les mesures susceptibles de lever les différentes barrières relatives à l’accessibilité de cette couche vulnérable aux édifices publics dans la région du Centre.
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category