Préliminaires de la Ligue des champions : Fovu doit se ressaisir

Le représentant du Cameroun devra surmonter l’obstacle du voyage pour Luanda et impérativement s’imposer face à Atletico Petroleos après le nul (2-2) à l’aller à Yaoundé.

Officiellement, la rencontre retour du premier tour des préliminaires de la Ligue des champions entre Atletico Petroleos et Fovu de Baham est programmée pour ce samedi après-midi dans la capitale angolaise. Sauf que l’équipe camerounaise a sollicité auprès de la Confédération africaine de football (Caf) une reprogrammation de ladite rencontre au 22 septembre prochain. Les problèmes de correspondances aériennes pour Luanda sont mis en avant pour justifier la requête. En cas de réponse favorable du Caire, Fovu de Baham rallierait l’Angola ce dimanche par vol direct. Dans le cas contraire, l’administration du club prendrait des dispositions pour voyager aujourd’hui par vol spécial. Toujours est-il qu’au moment où nous mettions sous presse, la réponse de la Caf était encore attendue.
En dépit de ces incertitudes, l’entraîneur principal, Olivier Nankam, et ses joueurs sont conscients de l’impératif du résultat à l’extérieur. « On va faire un hold-up là-bas. On n’aura plus de calcul à faire », déclarait le coach de Fovu après le nul 2-2 concédé dimanche dernier au stade Ahmadou Ahidjo de Yaoundé. La récupération et la préparation du match retour ont pris le relais au rythme de deux séances quotidiennes d’entraînement dans les annexes du stade Omnisports de Yaoundé. Hier exceptionnellement, l’équipe a eu une seule séance dans l’après-midi. La matinée a été consacrée aux tests du Covid-19. « Nous sommes sereins. Les joueurs sont motivés. Ils savent qu’ils ont fait un faux-pas lors de la première manche. Des erreurs qu’ils tiennent vraiment à corriger », indique Innocent Kamdem, le secrétaire général du club. 
Pour booster le moral des troupes, le top management de Fovu de Baham a promis une gratification spéciale, en cas de qualification pour le tour suivant. Pour cela, Fovu devra impérativement gagner ou faire un nul en inscrivant plus de deux buts. Les violet et blanc devront tirer profit de ces 10 derniers matchs de la phase retour d’Elite One. Plus en jambes que son adversaire en phase de reprise, il sera question de faire de concentration, d’asseoir une animation défensive solide et faire preuve de réalisme dans la dynamique offensive. 
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category