Soudan : un putsch vite maîtrisé

Le pays est passé à côté d’un chao ce mardi, attribué aux partisans de l’ex-chef d’Etat Omar el-Béchir, aujourd’hui en prison.

Selon des informations des sources militaires soudanaises, un groupe armé, proche de l’ex-président de la République, Omar el-Béchir, a tenté de prendre le pouvoir par la force, hier mardi. L’annonce a été faite par voie de communiqué lu à la télévision nationale. Les autorités contrôlent la situation, mais Mohamed al Faki Suleiman, porte-parole du Conseil de transition qui dirige le pays, a confié à la presse que les suspects subiront incessamment un interrogatoire. L’identité des auteurs n’a pas encore été dévoilée. Mais la source gouvernementale confirme qu’un groupe d’officiers était aussi impliqué. Ces derniers auraient été immédiatement suspendus. Les putschistes ont tenté de prendre la radio publique située sur la rive du Nil.
La tentative de coup d’Etat voulait débarquer le gouvernement de transition en place depuis l’éviction en mars 2019 d’Omar el-Béchir (aujourd’hui en prison et dans le collimateur de la Cour pénale internationale), lui aussi renversé après 30 ans de règne. Le communiqué appelle les citoyens à défendre le pays et à protéger la transition démocratique. Le putsch a été déclenché à l’aube par la tentative de contrôle du corps des blindés de Khartoum. Les populations vaquent normalement à leurs activités dans la capitale, même comme on observe que l’armée est déployée dans certains quartiers de la capitale avec des engins militaires. La route qui conduit au Parlement est bloquée. La télévision reste sous le contrôle des autorités.
La transition qui dirige le Soudan depuis 2019 est caractérisée par des difficultés économiques et de profondes divisions politiques. Ces derniers mois, le gouvernement a entrepris une série de réformes difficiles, afin de bénéficier d’un programme d’allègement de la dette du Fonds monétaire international (FMI). Ces mesures, dont fait partie la réduction des subventions, sont jugées trop sévères. Des manifestations sporadiques ont récemment eu lieu dans tout le pays pour protester contre ces mesures.
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category