Douala : l’or, les douaniers et l’enquête…

Deux gabelous mis sous mandat de dépôt vendredi, dans le cadre d’une affaire d’exportation en contrebande de lingots, ont été libérés hier.

Sophrey Hamilton, chef secteur des Douanes Littoral II et Gabriel Ngah For, chef de subdivision commerciale Douala aéroport, ont été mis sous mandat de dépôt à la prison centrale de New Bell ce vendredi 1er octobre 2021. Suite à des faits remontant à 2019 et 2020. D’après une source bien introduite, le 3 août 2019 les agents de la subdivision commerciale de l’aéroport international de Douala saisissent environ 60kg d’or, et le 27 octobre 2020, 20kg du même minerai, lors d’une tentative d’exportation en contrebande vers Dubaï, via Addis-Abeba. Les agents avaient surpris un employé de la compagnie Ethiopian Airlines en train de s’activer pour faire embarquer la cargaison cachée dans des couvertures destinées aux passagers. Un procès-verbal a été dressé et signé par les verbaliseurs et la compagnie aérienne. Et des poursuites ont été engagées contre ladite compagnie.
La cargaison a ensuite été transmise au ministère des Mines qui, en date du 12 janvier 2021, a mis sur pied une commission interministérielle pour l’expertiser. L’intégralité de l’or saisi a été remis à cette commission qui l’a évaluée présence de ses propriétaires, qui ont reconnu la cargaison. Ces propriétaires ont réitéré leur volonté de négocier. A cet effet, ils ont versé au Trésor public 901.810.277 F, au titre des droits, impôts, taxes et pénalités exigibles. Après quoi l’intégralité de la cargaison leur a été restituée. Au terme de la procédure, les agents de la douane concernés par cette affaire avaient été félicités par leur hiérarchie et le Minmidt.
Sauf que parallèlement à la procédure, le chef secteur douanes Littoral II et ses collaborateurs de la subdivisio...

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category