Université de Douala : le palu dans la « sauce »

Une thèse en parasitologie sur une réponse au mal à base de plantes condimentaires soutenue jeudi dernier.

L'amphithéâtre 100 (Mbappe Madiba), de l'université de Douala, a abrité jeudi dernier la soutenance de la thèse en doctorat PhD de Mache Nkouandou Pasma. Son titre : « Caractérisation chimique, activités insecticides sur anopheles gambia S.I et antibactériennes des huiles essentielles de quelques plantes de la forêt camerounaise ».
Face à un jury de six membres présidé par le Pr. Léopold Gustave Lehman, la candidate Mache Nkouandou Pasma a défendu le fruit de plusieurs mois de recherches effectuées dans trois régions du Cameroun. C’est ainsi que le persil, le céleri, le mbongo, des plantes condimentaires bien connues de chez nous dont elle a extrait des huiles essentielles, se sont avérées précieuses dans la lutte contre le paludisme, dans les gîtes larvaires notamment.
Un travail intéressant qui aborde un sujet d'actualité et arrive alors même que l’OMS vient de donner son accord pour le premier vaccin contre le paludisme. Un travail également pluridisciplinaire, parce que faisant aussi bien appel à la chimie, la microbiologie, qu’à la parasitologie, tout en relevant les dangers des produits pharmaceutiques.
L'intérêt de la production réside en outre dans la valorisation des espèces de la flore camerounaise, et cette recherche met en exergue des potentialités des plantes condimentaires de notre pays. Par ailleurs, elle participe de la lutte biologique anti-vectorielle du paludisme recommandée, au vu des résistances des vecteurs aux insecticides, de la lutte biologique contre les bactéries face aux résistances aux antibiotiques, démontre le peu de toxicité des huiles essentielles sur l’Homme, les animaux et les plantes etc.
Le jury, tout en relevant certains manquements, a appelé la candidate à poursuivre ses recherches, et reconnu la qualité du travail accompli jusque-là. Résultat, une mention très honorable pour Mache Nkouandou Pasma, saluée par des youyous, cris et félicitations du jury, de la famille et des collègues.

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category