7e contingent camerounais de la Minusca : mission accomplie

Le ministre délégué à la présidence chargé de la Défense, Joseph Beti Assomo, a présidé la prise d’armes hier à l’occasion de la cérémonie de restitution de l’étendard.

Bref moment de silence hier, 12 octobre, à la cour d’honneur de la brigade du Quartier général de Yaoundé. Avec la solennité propre aux militaires, le colonel Richard Nzameyo Mba remet au ministre délégué à la présidence chargé de la Défense (Mindef), Joseph Beti Asssomo, l’étendard du 7e contingent camerounais de retour de la Mission multidimensionnelle des Nations unies pour la stabilisation de la Centrafrique (Minusca). Le commandant du bataillon camerounais et ses hommes sont de retour au pays après un séjour de 12 mois chez le voisin centrafricain, en proie à une grave crise sécuritaire. A l’heure du bilan, il ressort que la mission a été bien remplie. Un motif de satisfaction pour le Mindef, qui a adressé ses félicitations au contingent. « Vous avez fait honneur à votre pays et à son drapeau. Le chef de l’Etat est fier de vous et vous félicite chaleureusement. Le haut commandement est fier de vous, pour le sérieux avec lequel vous vous êtes acquittés de votre mission en terre centrafricaine, sous la bannière de l’Organisation des Nations unies », a-t-il déclaré.
La prestation du 7e contingent formé de 1150 personnes est saluée par le haut commandement, d’autant plus que celui-ci s’est déployé dans un contexte caractérisé par un double défi : sécuritaire, du fait du retour en force des groupes rebelles en République centrafricaine, et sanitaire, à cause la pandémie liée au Covid-19. Et si le succès est au rendez-vous, c’est surtout grâce aux moyens mis à la disposition des casques bleus engagés en République centrafricaine, par le président de la République, Paul Biya, chef suprême des forces armées. Ceci, à l’effet d’améliorer leurs conditions de vie et de travail. Leur permettant ainsi d’effectuer leur mission avec efficacité. « Cette constante sollicitude s’est récemment encore matérialisée par son très haut accord pour le renouvellement intégral des matériels majeurs des contingents camerounais à la Minusca et dont les premiers équipements de la commande passée sont déjà sur le théâtre des opérations », a déclaré le Mindef.
Dans son discours, le ministre demandé une minute de silence en mémoire de l’un des hommes tombés au front dans le cadre de cette opération. Il est également revenu sur la discipline. En effet, si la prestation du 7e contingent camerounais de la Minusca est satisfaisante, des actes isolés de certains éléments « ont légèrement écorné l’image du Cameroun auprès des Nations unies, ce qui a amené le haut commandement à remplacer, illico presto, l’officier logistique du bataillon camerounais et les éléments impliqués dans divers petits trafics. Ils ont été sanctionnés », a révélé Joseph Beti Assomo. Le Mindef a, enfin, insisté sur les défis qui attendent les hommes et femmes de retour de la RCA. Ces derniers seront en effet déployés sur le théâtre des opérations en interne au regard des divers engagements des forces de défense et de sécurité.
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category