« Nous avons apporté de l'aide à des enfants malades »

Béatrice Maéva Meyo Meto’o, 20 ans, étudiante à l’Université catholique d’Afrique centrale (Ucac), présidente de l’association « Demain est à vous ».

Vous êtes la présidente de l'association « Demain est à vous ». Pouvez-vous nous présenter cette association et ses missions ?
« Demain est à vous » est une association caritative créée en 2018 qui a pour mission d’apporter de l'aide aux personnes défavorisées et vivant dans des conditions de précarité. L’association cible en particulier les jeunes. Elle œuvre au plein épanouissement de cette frange de la population en général par l’éducation, la formation, la charité, l'information, la sensibilisation sur de nombreuses problématiques, en vue de leur participation active au développement du Cameroun. 

Vous êtes une jeune étudiante, donc en train de chercher vous-même votre voie. Comment vous est venue l'idée de créer une telle association ?
L’idée de créer cette association m'est venue principalement de la volonté d'agir face aux conditions auxquelles certaines personnes jeunes comme nous sont confrontées. Question de contribuer à l’amélioration de la qualité de vie et la santé de ces derniers et surtout la volonté de prendre part à un changement positif tout en donnant l'exemple à toutes les autres personnes pour les amener à en faire autant.

D'où viennent les ressources financières vous permettant de mener vos actions sur le terrain de l'humanitaire que vous avez choisie ?
Les ressources financières nous permettant de mener à bien nos actions sur le terrain humanitaire nous viennent principalement des subventions et dons de toute personne publique ainsi que des âmes de bonne volonté qui partagent notre vision. Et aussi des droits de cotisation dont chaque membre de l'association doit s’acquitter mensuellement.

Après quatre ans d'existence, quel bilan faites-vous de vos activités ? Avez vous le sentiment d'atteindre vos objectifs ?
Depuis quatre ans, nous avons réalisé de nombreux projets. Nous avons notamment travaillé avec le Centre social du quartier Briqueterie à Yaoundé dans le cadre de la Journée internationale de la paix. Et aussi avec des orphelinats à l'instar de l'orphelinat Saint-François d'Assise à Obobogo et avec d’autres associations. Nous avons organisé un gala de charité en 2018 pour réunir des fonds. Cette activité avait d'ailleurs connu un grand succès. Nous avons pu apporter de l'aide à beaucoup d’enfants malades et à des femmes démunies soucieuses de faire une formation pour subvenir à leurs besoins et à ceux de leurs enfants. Nous sommes très fiers de ce que nous avons pu accomplir, nous sommes sur la bonne voie mais avons encore beaucoup de chemin à parcourir pour atteindre nos objectifs et en être satisfaits. 
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category