Lutte contre l’insécurité alimentaire : le Japon offre plus d’un milliard de F

Le financement du gouvernement nippon destiné aux personnes vulnérables a été officiellement remis hier au siège du PAM à Yaoundé par l’ambassadeur Tsutomu Osawa.

Le Japon apporte, une fois de plus, son soutien au Cameroun. Le pays vient d’accorder une contribution évaluée à 200 millions de yens japonais, soit plus d’un milliard de F au profit du Cameroun. La cérémonie de signature des documents de ce financement a eu lieu hier au siège du Programme alimentaire mondial (PAM) à Yaoundé, en présence de Tsutomu Osawa, ambassadeur du Japon au Cameroun, et de Wanja Kaari, représentante et directrice pays du PAM. Le ministère de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du territoire était représenté à cet événement par Charles Assamba Ongodo, directeur général de la Coopération et de l’intégration régionale dans ce département ministériel.
Ce soutien arrive au moment où la situation humanitaire continue de s’aggraver au Cameroun. Dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest, les tensions et la violence perturbent les activités de production. A l’Extrême-Nord, des groupes terroristes font irruption dans les villages à proximité de la frontière avec le Nigeria. Du fait des violences en République centrafricaine, les régions de l’Est, de l’Adamaoua et du Nord accueillent un grand nombre de réfugiés. Des facteurs qui contribuent à fragiliser la sécurité alimentaire dans le pays. Selon l’ambassadeur du Japon, ce financement vise à soutenir les groupes vulnérables. « Le Japon accorde une grande importance à la coopération dans le domaine de la sécurité alimentaire. Le gouvernement a décidé de financer ce projet en collaboration avec le PAM pour améliorer la situation alimentaire des populations vulnérables du Cameroun », a-t-il dit.
En effet, les différentes crises sécuritaires et ...

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category