Produits de grande consommation: Le pouls du marché

La majorité de ces denrées coûtent assez cher en ce moment. Les ménagères se sont plus ou moins adaptées, utilisant des astuces pour s’en sortir.

Viande

Le marché de la viande de bœuf est bien difficile ces derniers mois. Le prix de ce produit est en augmentation dans tous les espaces marchands de la ville de Yaoundé. Le kilogramme de viande sans os est vendu à 3500 F et celui avec os entre 2800 F et 3000F. Ils coûtaient respectivement 2800F et 2300 F avant. D’après les bouchers, ces prix sont la conséquence de la cherté du bétail dans la partie septentrionale du pays. Les vendeurs expliquent que le prix d’un bœuf est passé de 300 000 F à 450 000 F

Poulet de chair

Ce produit disponible en quantité dans les marchés et fermes privées, n’échappe pas à la hausse des prix. Un poulet sur pied est proposé entre 3500 F et 4000 F dans les espaces marchands. Chez Adèle, l’un des producteurs dont la ferme est située au quartier Mendong à Yaoundé, près de 700 poulets sont disponibles en ce moment. Ils étaient plus d’un millier depuis le début du mois de mai et sont vendus à 3750 F l’unité.

Poisson

On retrouve une dizaine de types de poisson dans les points de vente de la ville de Yaoundé. Dans les poissonneries du marché de MvogMbi, le kilogramme de maquereau affiche 1850 F. Les prix du kilogramme pour les autres poissons congelés oscillent entre 900F et 1200F. Il faut relever à ce niveau que certains poissons à l’instar du bar rouge, alternative au maquereau ont disparu des congélateurs.

Huiles végétales

Depuis quelques mois, le prix de l'huile raffinée a connu une hausse significative. La bouteille d’un litre coûte par endroits 1300 F et ailleurs 14...

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category