Election au barreau du Cameroun : sept candidats au poste de bâtonnier

Le scrutin prévu le 18 juin prochain au Palais des sports de Yaoundé porte aussi sur 15 postes à pourvoir au Conseil de l’ordre.

L’élection au barreau du Cameroun se rapproche à grand pas. Elle met en concurrence sept candidats au poste de bâtonnier. Notamment Mes Claire Atangana Bikouna, Duga Titandji, Eric Mbah, Suzanne Évelyne Tam-Bateky, Justice Ntoko, Arlette Ngoulla Fotso et Philippe Olivier Memong, l’actuel secrétaire de l’Ordre. Le dernier à avoir occupé le poste de bâtonnier était Me Tchakoute Patie Charles, décédé le 4 octobre 2020. Pour l’heure, l’intérim est assuré par Me Claire Atangana Bikouna, diplômée de la Faculté de droit et d’économie d’Aix-Marseille, en France. Au total, une cinquantaine de candidats est en lice pour les 15 sièges du Conseil de l’ordre. 
La campagne s’annonce rude pour l’échéance du 18 juin prochain. Car, pour espérer reprendre le fauteuil de bâtonnier pour un mandat de deux ans, il faut d’abord gagner l’une des quinze places disponibles au Conseil de l’ordre. D’ailleurs, les textes prévoient que le bâtonnier soit lui-même membre du Conseil, même s’il est élu par la suite par l’Assemblée générale. Dès lors, une quinzaine de candidats mènent déjà des campagnes discrètes en attendant le 18 juin, jour du vote. Certains avocats eux-mêmes ne cessent d’afficher le visage de leurs candidats sur les réseaux sociaux. Certains candidats n’excluent pas des alliances dans les prochains jours. « La veille de l’élection du bâtonnier, les avocats votent d’abord le président de l’Assemblée générale. Le président sortant est Me Morfaw Evaristus Nkafu, un anglophone. La précision est importante, car si le président de l’Assemblée générale est anglophone, l...

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category