Niveau de jeu et organisation : la loi du terrain

La programmation des matchs sur des infrastructures adéquates a mis en lumière collectifs et individualités en dépit du calendrier.

Malgré les quelques journées restantes dans la poule A, on peut apprécier la qualité du spectacle produit par les 25 équipes engagées durant cette première phase du championnat MTN Elite One. La programmation des rencontres sur des pelouses en bon état a fortement contribué aux efforts observés dans la fluidification du jeu. Malgré un calendrier oppressant avec des matchs tous les trois jours, certaines équipes ont su tirer leur épingle du jeu. C’est le cas de celles qui ont fait preuve de régularité dans les performances positives. Eding a entamé la première série d’invincibilité durant neuf matchs dans la poule B. Du 13 avril au 8 juin 2022, Coton Sport de Garoua affiche 15 matchs sans défaite. Avant la défaite (3-0) face à As Fortuna, mercredi dernier, Les Astres de Douala était à 18 matchs successifs sans revers. 
Il faut préciser que produire du jeu et surtout bien défendre ont été des atouts. Les trois meilleures défenses du championnat ont accédé aux barrages. Ce qui n’est pas le cas des forces offensives de la poule A. Elles n’ont pas trouvé ce juste équilibre entre efficacité aux avant-postes et rigueur défensive. As Fortuna (37 buts marqués, 33 buts encaissés) et Fauve Azur (34 buts marqués et 33 buts concédés) en sont de parfaits exemples. 
Le meilleur buteur sortira à coup sûr de la poule A. la compétition s’annonce rude entre Nkembe Enow (As Fortuna), auteur de 13 buts et ses poursuivants. Bertrand Mani (Colombe) et Vianney Apam (Apejes) sont à un but de retard et Junior Kaaba (Fauve Azur) à deux unités. Le jeune Patient Wassou (Coton Sport) buteur à 11 reprises, Joseph Iyendjock (Union), Junior Mfede (As Fortuna) ont brillé au même titre que des joueurs exp&eac...

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category