Complexe de Japoma : le match de la propreté continue

Une opération de défrichage de l’entrée Est de cette infrastructure a eu lieu samedi 18 juin dernier.

Maintenir le complexe sportif de Japoma en parfait état de salubrité. C’est l’un des défis à relever par les responsables administratifs de cette structure construite dans l’arrondissement de Douala III. Pour ce faire, la commune s’est engagée à apporter son appui en déployant ses équipes techniques et des associations pour nettoyer les alentours du joyau architectural.
Comme avant la CAN, les équipes de la mairie ont défriché un espace redevenu broussailleux du fait d’importantes précipitations qui s’abattent sur Douala. Avec pelles, râteaux et machettes, elles ont redonné fière allure à la partie Est du complexe sportif.
« A l’initiative du maire Valentin Epoupa Bossambo, nous avons pensé qu’il fallait apporter un soutien dans l’assainissement du complexe en nettoyant, en désherbant. Cette fois, l’opération consiste essentiellement à défricher, parce qu’on s’est rendu compte que l’action des tondeuses ne suffisait pas. Il fallait relayer avec un défrichage manuel », explique Bertin Takoulo, chef service d’Hygiène à la mairie de Douala III. A en croire ce responsable, l’usage d’herbicides et de produits chimiques n’est pas recommandé dans un complexe comme celui de Japoma. D’où le recours aux débroussailleuses et au défrichage manuel.
L’appui de la mairie est plutôt apprécié. « Dans le cadre de l’entretien des différents espaces du complexe de Japoma, le travail se fait au quotidien mais nous sollicitons davantage l’appui de la mairie qui nous soutient dans les activités de désherbage. C’est un appui que le maire nous apporte de...

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category