Stabilisation de la Guinée-Bissau : la CEDEAO se déploie

La Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest vient de dépêcher 600 hommes chargés de sécuriser le pays.

En sa qualité de commissaire de paix et sécurité de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO), le général Francis Behanzin a présidé lundi dernier à Bissau, la cérémonie de remise de drapeau à la Mission d’appui à la stabilisation de la Guinée-Bissau (MAGB). Constituée de 600 soldats venus du Nigeria, du Sénégal, de la Côte d’Ivoire et du Ghana, cette force a pour mission, selon Muhammad al Hassan, chef militaire de cette mission, de « sécuriser l’ensemble du pays ». D’une durée d'un an renouvelable, cette mission devra non seulement assurer la sécurité du président Umaro Sissoco Embalo qui a échappé le 1er février dernier à une tentative de coup d'État et l’ensemble des institutions du pays. Le Palais du gouvernement, sur la route de l'aéroport, avait été attaqué par des hommes armés alors que le chef d'État et les membres de son gouvernement étaient en plein Conseil des ministres.
La mission conduite par le général Muhammad al Hassan n’est pas la première dépêchée en Guinée-Bissau par l’organisation sous-régionale. Après le coup d'Etat d'avril 2012 qui avait renversé le Premier ministre Carlos Gomes Junior, entre les deux tours de la pr&e...

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category