Maladies tropicales négligées : « One Health » clarifie son engagement

Des travaux de cadrage du concept lancés ce 22 juin à Douala, sous l’égide de l’Oceac.

Permettre une meilleure exécution du projet « One Health » dans le cadre de la lutte contre les maladies tropicales négligées (Mtn). Voilà l’objectif central d’un atelier de clarification et de cadrage lancé hier, 22 juin, à Douala, sous l’égide de l’Organisation de coordination pour la lutte contre les endémies en Afrique centrale (Oceac). « One Health », principe développé par un groupe d’experts des Nations unies qui combine les dimensions humaine, animale et environnementale en matière de santé, doit être « mieux mise en exergue » pour le combat contre les Mtn, selon le Pr Robert Mba, participant aux travaux.
Pour l’Oceac, il est impératif que les acteurs engagés contre les Mtn et ceux de l’approche « One Health » échangent, harmonisent leurs vues, afin d’être plus efficaces dans leurs déploiements respectifs. L’objectif, à l’issue des quatre jours de travaux – tenus en présentiel et en visioconférence –, est d’amorcer des synergies à construire et préparer le terrain pour un dialogue intra-pays, voire sous-régional (en zone Cemac). Dialogue devant déboucher sur un choix de priorités en termes d’interventions de santé et de recherche pour renforcer la lutte contre les Mtn en intégrant l’approche « One Health ».
Le but, à terme, est que les pays touchés par les Mtn puissent réduire considérablement l’impact épidémiologique de ces maladies, auxquelles ne sont pas toujours consacrées des financements suffisants – d’où l’adjectif « négligées » qui leur est accolé.
En lançant les travaux, le secrétaire e...

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category