Gouvernance financière : les communes pour la transparence

Formés par le Programme national de développement participatif, les receveurs communaux ont été récemment édifiés sur le dépôt de leurs comptes de gestion.

Lorsqu’il s’agit de rendre compte de la gestion des ressources publiques, aucun acteur intervenant dans la chaîne des dépenses n’est exempté, qu’ils soient des cadres financiers ou des receveurs municipaux. Ce message a récemment été répété à l’endroit des agents sus-évoqués, à la faveur des sessions de coaching organisées sur l’ensemble du territoire national par le Programme national de développement participatif (PNDP), sous la supervision du ministère de la Décentralisation et du Développement local (Minddevel) et celui des Finances. C’est que, les responsables du PNDP, disséminés à travers les différentes régions du pays, ont noté comme une certaine abstention doublée d’une frayeur des receveurs municipaux, à déposer leurs comptes de gestion auprès de la Chambre des comptes de la Cour suprême. « Les receveurs se comportaient comme s’ils avaient peur du magistrat de la Chambre », explique Boniface Megouo, coordonnateur du PNDP pour la région de l’Ouest. Or, le principe en la matière voudrait que les receveurs municipaux déposent leurs comptes de gestion de l’année qui précédent celle en cours, au plus tard le 31 mai. Ce qui n’est pas toujours le cas. Du coup, il est difficile de procéder à une vérification de la gestion qui est faite des ressources mises à la disposition des communes. 
En effet, selon des statistiques officielles, avant les sessions de coaching organisées par le PNDP, le taux de dépôt des comptes de gestion auprès de la Chambre des comptes était de moins de 10%.  D’où cette initiative qui a pour but non seulement de relever le taux de dépôt de ces documents, mais surtout d’encourager ces acteurs à faire de cette pratique une habitude. Les résultats actuels semblent donner raison. Du coup, à l’issue de ces séances de formation, le taux se situe désormais à plus de 80%. « Dans la région de l’Ouest, sur 40 communes, 35 ont déposé le...

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category