Personnels de santé : mot d’ordre de grève levé

Selon un communiqué signé hier par Balla Balla, président du Syndicat national des personnels médico sanitaires du Cameroun (SYNPEMS) et Sylvain Onana du Syndicat national des personnels des établissements/entreprises du secteur de la santé (CAP/santé), les représentants des travailleurs après concertation avec leurs bases ont décidé d’accepter la proposition de trêve du gouvernement. Mais au lieu des six mois proposés au cours de la concertation de samedi dernier, les syndicats sont pour une période de quatre mois (31 décembre 2022) pour voir la prise en compte de leurs revendications. Au rang des réclamations (14 au total), figurent entre autres : la contractualisation ou la répudiation de tous les temporaires des formations sanitaires publiques, soit 27 000 personnels travaillant sans salaires, ni contrat, ni affiliation à la CNPS. L’immatriculat...

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category